58 Boulevard Emile Augier, 75116 Paris | Lun-ven, 9:00-20:00 | 01 53 700 800
Lille: 03 72 830 120 | Belgique: +32 25887719|contact@the-clinic.fr

Tabac et greffe de cheveux : The Clinic fait le point

The Clinic > Actualités > Tabac et greffe de cheveux : The Clinic fait le point

Expert en greffe de cheveux avec notamment le dernier robot Artas iX, The Clinic met tout son savoir-faire à votre service pour vous offrir le meilleur en matière d’implants capillaires. Et c’est parfaitement normal ; une greffe de cheveux est souvent une étape clé dans la vie d’un homme ou d’une femme, et le résultat de celle-ci – à savoir naturel et dense – est, il va de soi, essentiel.

Mais pour que le résultat soit à la hauteur de vos attentes, il va falloir aussi y mettre – un peu – du vôtre ! Si vous fumez, il est important que vous soyez conscient des effets du tabagisme sur le résultat d’une greffe de cheveux.

En effet, le tabagisme a d’ores et déjà un impact négatif sur vos cheveux et la perte de cheveux en général, et il en est de même de même sur vos implants !

The Clinic fait le point sur le tabac et la greffe de cheveux.

Les effets du tabac sur la santé et l’organisme

Vous le savez, le tabagisme est la cause de nombreux problèmes de santé graves. Il affecte le système respiratoire, et une utilisation prolongée et régulière rend la respiration plus difficile. Le tabac augmente les risques de maladies cardio-vasculaires et les risques de cancer. 

Le monoxyde de carbone contenu dans la cigarette a un impact négatif sur la circulation sanguine en réduisant la quantité d’oxygène dans le sang. Parallèlement, le cyanure d’hydrogène affecte le transport de ce dernier. En prime, la nicotine a un effet constricteur sur les vaisseaux sanguins, ce qui diminue encore davantage son apport.

Des recherches menées sur des vrais jumeaux, tous deux porteurs du gène de la calvitie masculine, ont démontré que ceux qui fument présentent une plus grande perte de cheveux que ceux qui ne fument pas.

En fumant, vous privez tout simplement vos follicules pileux de la quantité d’oxygène qui leur est nécessaire pour être en bonne santé.

Sur le long terme, l’effet est délétère sur les cheveux, qui sont comme asphyxiés : ils sont ternes, fins, cassant, moins vigoureux. Cela ne fait bien entendu rien pour arranger votre chute de cheveux.

Enfin, la fumée nuit à la bonne cicatrisation et augmente de facto le risque d’infections, car le temps de guérison sera rallongé. Et il l’est d’autant plus que les fumeurs ont une capacité moindre à lutter contre les infections !

Quels effets a le tabac sur ma greffe de cheveux ?

Lorsqu’on réalise une greffe de cheveux, il est nécessaire de bien cicatriser et d’apporter à son organisme tout ce qu’il faut pour que la repousse soit optimale. Il va de soi que si vous fumez très peu d’habitude, cela n’aura pas un impact trop important (et il vous sera donc facile d’arrêter, n’est-ce pas ?!). L’impact est réel si vous être un gros fumeur, ou un fumeur chronique depuis plusieurs années.

Pendant l’intervention

Les fumeurs peuvent saigner plus que de raison, prolongeant ainsi la durée de toute la procédure. De plus, vos follicules pileux sont naturellement moins résistants du fait de leur manque d’oxygène et de nutriments. Enfin, les saignements rendent le travail du chirurgien, et de son équipe, plus compliqué.

Après l’intervention

Comme évoqué plus haut, la fumée de cigarette compromet la circulation de votre sang, et vos follicules nouvellement implantés ne recevront pas l’oxygène et les nutriments nécessaires à leur bon fonctionnement et à leur santé.

Bien que la greffe de cheveux FUE avec le robot Artas ou avec un punch hybride soit une méthode non invasive, dont les suites sont simples, fumer nuit à la bonne cicatrisation : le risque de développer une infection, que ce soit sur la zone d’extraction ou la zone implantée, augmente avec le tabagisme.

Si votre peau a du mal à cicatriser, des croûtes peuvent rester à la surface de votre cuir chevelu plus longtemps, et augmente la possibilité d’un tissu cicatriciel plus épais qu’en temps normal.

Ainsi, fumer nuit au résultat optimal de votre greffe de cheveux et il serait dommage de ne pas mettre toutes les chances de votre côté.

Les recommandations de The Clinic concernant le tabac et la greffe de cheveux

Comme quand on subit une opération chirurgicale, il est préférable de préparer son organisme pour mieux y faire face et bien récupérer. Car bien récupérer, c’est aussi s’assurer en partie d’un résultat à la hauteur de ses espérances ! Aussi est-il est fortement recommandé de ne pas fumer avant, pendant et après une greffe capillaire.

Chez The Clinic, nous conseillons d’arrêter ou de fortement réduire votre consommation de cigarettes au moins 30 jours avant et 30 jours après votre intervention.

Toutefois, cette décision vous appartient, et personne ne peut vous empêcher de fumer si vous ne le souhaitez pas…mais cette intervention tant attendue est peut être l’occasion d’entamer un sevrage, qu’en dites-vous ?

Vous souhaitez des renseignements sur la greffe de cheveux ? Contactez l’équipe de THE CLINIC pour un diagnostic capillaire ou pour un rendez-vous d’information.

Articles similaires

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.