fr58 Boulevard Emile Augier, 75116 Paris | Lun-ven, 9:00-20:00 | 01 53 700 800
Lille: 03 72 830 120 | Belgique: +32 25887719|contact@the-clinic.fr

Femme & Chute de cheveux : de quoi souffre Jada Pinkett-Smith ? 

The Clinic > Actualités > Femme & Chute de cheveux : de quoi souffre Jada Pinkett-Smith ? 

Impossible d’avoir manqué l’évènement de ces derniers Oscars, la “gifle” de Will Smith à l’humoriste Chris Rock, en réponse à une blague pas très fine au sujet du crâne rasé « à la G.I Jane » de sa femme, Jada.  

Qu’on soit pour ou contre sa réaction, The Clinic préfère se concentrer sur un problème qui touche aussi les femmes : l’alopécie, ou la chute de cheveux. 

De quel type de chute de cheveux souffre Jada Pinkett ?  

Que faire en cas d’alopécie

Les femmes aussi perdent leurs cheveux 

L’alopécie est le fait de perdre ses cheveux

Lorsqu’un homme perd ses cheveux, il s’agit dans l’immense majorité des cas d’une alopécie dite androgénétique, dont les causes sont à la fois hormonales et génétiques. Si plus de 10 millions d’hommes souffrent de calvitie en France – le nom qu’on donne à cette forme d’alopécie –, ces messieurs n’ont pas le monopole de la chute de cheveux. Cette dernière peut prendre diverses formes, de même que ses causes sont diverses, et parfois complexes, et touche aussi les femmes. 

La génétique, la prise de médicaments ou de traitements médicamenteux, des variations et des dérèglements hormonaux (problèmes de thyroïde, ménopause…), des carences, mais également des maladies peuvent être à l’origine d’une chute de cheveux.

L’alopécie peut être progressive ou rapide, permanente, transitoire, diffuse ou localisée.  

D’après le compte Instagram de Jada Pinkett-Smith, il semblerait que l’actrice souffre d’une forme d’alopécie répandue : l’alopécie areata, plus connue sous le nom de pelade.  

Qu’est-ce que la pelade ? 

La pelade est en réalité la conséquence d’un processus auto-immun qui entraine la destruction des follicules pileux par son propre corps.  

La pelade areata, la plus commune, se distingue par des une ou plusieurs zones chauves arrondies au niveau du crâne, des “patchs”. Il existe également d’autres types de pelade, que nous avons détaillé dans cet article

L’évolution de la pelade est assez capricieuse et incertaine : chez certains sujets, elle disparait d’elle-même, chez d’autres, elle empire ou récidive sous forme “d’épisodes”, ce qui semble être le cas de la femme de Will Smith. 

Comme pour beaucoup de maladies, des prédispositions génétiques sont en cause, de même que le rôle du stress dans cette chute de cheveux, lequel est encore débattu dans le milieu scientifique. 

L’alopécie de traction, une autre forme d’alopécie qui touche les femmes 

Bien que les formes rondes que l’on peut distinguer sur sa vidéo semblent confirmer une pelade, Jada Pinkett-Smith n’a pas formulé avec précision la nature de son alopécie.  

Comme le montre la photo ci-jointe, l’actrice et productrice n’a pas toujours eu le crâne rasé. Comme beaucoup de femmes afro-américaines, elle a arboré des tresses, des tissages, peut-être des lissages.  

Si on les porte régulièrement, ces coiffures très serrées sont connues pour agresser le cuir chevelu en exerçant une forte pression sur les follicules pileux, trop tirés, et causant, à termes, ce qu’on appelle une alopécie de traction

Quels sont les traitements pour lutter contre la pelade ? 

Dans bien des cas, la pelade disparait d’elle-même au bout de quelques mois, un an environs. 

Parmi les traitements courants, on note les corticoïdes, le Minoxidil, l’Anthraline ou encore le diphencyprone (DCP) ou les immunosuppresseurs pour les pelades sévères

Le laser Excimer 308nm apparait comme un traitement prometteur mais les études scientifiques manquent encore à son sujet. 

Selon l’importance de la pelade, et après un diagnostic précis avec un dermatologue, il est possible d’envisager d’autres traitements :  

  • Les injections de PRP, afin de stimuler les cellules souches des bulbes, et ainsi relancer la pousse des cheveux dans les follicules endormis et les épaissir, en association la prise de corticoïdes et/ou de minoxidil ;  
  • La micropigmentation du cuir chevelu ou trichopigmentation : une solution différente d’ordre esthétique où il s’agit de reproduire un cheveu sur le crâne, à l’aide d’un pigment, comme un tatouage. Sur les cheveux très courts (un crâne totalement rasé ou chauve par endroit), les petits points/traits imitent un cheveu qui repousse. Sur des cheveux plus longs, la coloration du cuir chevelu permet de donner une impression de densité.  
  • Et si vous vous posiez la question, non, la greffe de cheveux n’est pas une solution appropriée dans les cas de pelade

Pour tout renseignement ou pour prendre rendez-vous avec un spécialiste des traitements de la chute de cheveux, contactez l’équipe de The Clinic. 

Articles similaires

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

×

Powered by WhatsApp Chat

× Comment puis-je vous aider ?