58 Boulevard Emile Augier, 75116 Paris | Lun-ven, 9:00-20:00
01 53 700 800 | Belgique: +32 25887719 | contact@the-clinic.fr

Totalement discrète, découvrez la greffe de cheveux FUE sans rasage

Pour se faire poser des implants capillaires, il faudrait attendre d’être complètement chauve et, il faudrait, au choix, se raser de très près toute ou une partie de la tête…Difficile de faire passer ce changement capillaire soudain et radical inaperçu pour l’entourage et les collègues…L’éviction sociale serait, malgré tout, un passage obligé.

Et si tout cela était faux ?

Rappel : les stades de calvitie chez l’homme

La calvitie masculine évolue de manière différente, elle peut être très précoce et particulièrement sévère, en commençant dès l’âge de 20 ans, ou peut évoluer progressivement. Dans ce cas-là, elle commence généralement plus tard, vers 35 ans.

Dans tous les cas, l’échelle de Norwood-Hamilton en détermine les différents stades, soit les étapes de cette pathologie. Il en existe sept, de la légère récession de la ligne capillaire à la perte quasi-totale des cheveux, hors couronne hippocratique qui n’est jamais touchée par la maladie.

Mais tous les hommes qui souffrent d’alopécie androgénétique ne finiront pas complètement chauves ! D’ailleurs, la calvitie n’épargne pas les femmes dont les différents stades sont présentés pas l’échelle de Ludwig, bien qu’elles soient bien moins nombreuses à être touchées.

Malgré les nombreux traitements qui ralentissent la chute de cheveux et peuvent améliorer visiblement le diamètre du cheveu – on pense notamment à la mésothérapie capillaire ou aux injections de PRP –, la greffe de cheveux reste l’ultime solution.

Le principe de la greffe de cheveux

Petit rappel concernant la greffe capillaire : son principe est de prendre des cheveux – des follicules pileux plus exactement – à l’arrière et sur les côtés de la tête, là où il sont et seront toujours en bonne santé – pour les replanter dans les zones du crâne touchés par la calvitie et redonner de la densité à la chevelure.

Longtemps en raison des techniques et des outils utilisés la greffe de cheveux a eu mauvaise presse : résultats peu denses et peu naturels, cicatrice derrière la tête avec les douleurs et les suites plus lourdes qui en découlent.

La FUE, avec sa technique d’extraction follicule par follicule qui ne nécessite aucune incision est désormais la référence en matière de méthode d’implant capillaire. On arrive le matin, et on ressort le soir. Les suites sont simples : zéro douleur, zéro cicatrice, mais…

…je vais devoir me raser toute la tête, c’est ça ?

En général, une greffe de cheveux FUE nécessite de raser la zone donneuse (côtés et arrière du crâne) afin d’y extraire les follicules, et, dans certains cas, de raser la zone receveuse, notamment lorsqu’il faut implanter entre des cheveux déjà existants : soit on se retrouve rasé à 1 millimètre sur toute la tête, soit on arbore cette fameuse coupe militaire…avouons que ce changement capillaire passe difficilement inaperçu et peut entrainer des suspicions de la part de l’entourage.

Cela vous inquiète, voire vous décourage de réaliser une greffe de cheveux en toute discrétion ? On vous comprend ! Vous ne vous confiez déjà pas forcément concernant vos inquiétudes relatives à votre chute de cheveux, alors clamer haut et fort que vous allez réaliser une greffe capillaire…pas vraiment. Vous avez bien pensé à prendre des jours de congés mais votre travail et votre emploi du temps chargé ne vous le permettent tout simplement pas.

Rassurez-vous, chez THE CLINIC, il est possible de réaliser une greffe de cheveux FUE en toute discrétion.

La greffe de cheveux sans rasage chez THE CLINIC

La greffe de cheveux nouvelle génération que nous pratiquons chez THE CLINIC est différente : un “rasage partiel” est réalisé à l’arrière de la tête – des petites bandes de rasage – et aucun rasage sur la zone d’implantation.

Concrètement, sur la zone donneuse : on va raser deux bandes de cheveux à l’arrière de la tête, d’une longueur de 18 centimètres environs sur 1,5 cm de hauteur. Quant à la zone receveuse, elle n’est jamais rasée : on réimplante toujours sur cheveux longs, grâce à l’implanteur de Choï. Cet outil permet notamment de ne pas réaliser d’incisions préalables pour implanter les follicules : l’implantation est de fait quasi invisible et ne laisse aucune marque.

Suis-je un bon candidat pour une greffe FUE sans rasage ?

La greffe avec rasage partielle de la zone donneuse s’adresse aux patients qui ont besoin d’une petite taille intervention : entre 1200 à 1500 greffons, soit environs 2700 à 3500 cheveux. Ce qui est suffisant pour par exemple redensifier un vertex, soit une zone de la tête.

En outre, vos cheveux devront faire au minimum 5 centimètres de long pour pouvoir recouvrir les bandes de rasage au niveau de l’arrière du crâne. Cette technique est celle qui est toujours utilisée chez les femmes.

Une fois votre rendez-vous d’information réalisé chez THE CLINIC, nous serons en mesure de vous dire si votre chute de cheveux est compatible avec cette intervention.

En résumé…

Et pour obtenir l’avis d’un spécialiste, pas besoin de vous déplacer : un rendez-vous d’information en ligne est possible avec THE CLINIC ! Tout est fait pour vous faciliter la vie et vous permettre de réaliser cette intervention en toute discrétion, en ambulatoire – vous arrivez le matin à la clinique et vous repartez le soir –, parfaitement compatible avec votre emploi du temps.

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.