fr51 avenue Bugeaud, 75116 PARIS | Lun-ven, 9:00-20:00
01 53 700 800 | Belgique: +32 25887719 | contact@the-clinic.fr

Les 10 essentiels à savoir à propos de la calvitie

La calvitie est et reste un sujet tabou, alors qu’elle touche une très grande proportion d’hommes, qui doivent faire face à cette transformation physique parfois difficile à gérer. Néanmoins, il faut savoir relativiser, dans le sens où l’on n’est pas seul à ressentir ce malaise face à la perte de cheveux : cette réalité concerne des millions de personnes, qui comme vous rechercheront des solutions pour en finir avec les zones dégarnies. Afin de vous rassurer et de vous informer sur le sujet, 10 idées reçues qu’il est nécessaire de chasser de votre esprit.

La calvitie, cela ne touche que les hommes vieux

On pense parfois que ce n’est pas normal de perdre ses cheveux quand on est jeune, c’est tout à fait erroné, et l’alopécie n’est pas une condition de vieil homme : les premières zones dégarnies peuvent apparaître à partir de l’âge de 21 ans seulement, pour les plus touchés !

Une greffe de cheveux, ça se voit

Faux. La greffe de cheveux est une technique particulièrement discrète, consistant à greffer des cheveux de l’arrière de la tête, plus vigoureux, dans les endroits où il en manque. Sachez que 60% des hommes sont incapables de déceler la présence d’une greffe de cheveux sur quelqu’un.

Je connais parfaitement l’origine de ma calvitie

C’est peut-être vrai, néanmoins il a été prouvé qu’une grande partie des hommes ne connaissent pas les véritables origines de leur perte de cheveux, soit 40%. Pensez donc à vous renseigner afin de savoir si vous êtes bien informé sur le sujet.

La calvitie concerne très peu d’hommes

Certains le dissimulent facilement, ou parviennent à se détacher du problème, ce qui permet de ne pas le remarquer. Pourtant, il faut savoir que la perte des cheveux, qu’elle soit effective ou seulement crainte, effraie 9 hommes sur 10. De quoi vous rassurer si vous pensiez être le seul !

Je suis sûr que plein d’hommes continuent de profiter de leurs cheveux durant de longues années

C’est faux, 85% des hommes seront touchés par la perte de leurs cheveux vers 50 ans, ce qui est énorme. Mais plus encore, à la trentaine, on remarque déjà de très nombreuses zones dégarnies.

Les chauves sont une minorité d’hommes

Il faut savoir que 35 millions d’Américains sont chauves, c’est donc une proportion énorme d’hommes qui se retrouve confrontée à ce souci.

La calvitie c’est juste une histoire d’hormones

Cette idée est fausse également. Il faut savoir que la calvitie est générée en grande partie par des problèmes génétiques, même si ce n’est pas systématique. C’est 1 homme sur 7 qui serait touché par ce gêne de la calvitie, qui aurait tendance à faire tomber les cheveux systématiquement. L’origine du problème peut donc être congénitale.

La greffe de cheveux est une pratique rarement utilisée

Regardez autour de vous et surtout dans le show-business, où les hommes sont très exposés, et vous constaterez que certains retrouvent subitement une chevelure fournie, après avoir passé des années à être dégarnis. En tout, ce sont 800 000 personnes qui chaque année ont recours à une restauration capillaire.

Les statistiques augmentent brutalement autour de 50 ans concernant la calvitie

Si vous souhaitez savoir combien d’hommes sont touchés par la calvitie de manière statistique, sachez qu’il existe un moyen mémo-technique très simple. À 20 ans, 20% des hommes perdent leurs cheveux. Ce pourcentage passe à 30% pour 30 ans, 40% pour 40 ans, et ainsi de suite. Facile n’est-ce pas ?

La perte des cheveux, ça se voit tout de suite

Vous vous trompez si vous pensez ainsi. Saviez-vous que vous ne vous en rendrez vraiment compte, que quand vous aurez déjà perdu la moitié de vos cheveux ? Avant cela, il peut être difficile de détecter physiquement un début d’alopécie, il faut le savoir.