58 Boulevard Emile Augier, 75116 Paris | Lun-ven, 9:00-20:00
01 53 700 800 | Belgique: +32 25887719 | contact@the-clinic.fr

Le clonage capillaire : une future révolution ?

Quelles sont les méthodes actuelles de lutte contre la calvitie ?

Lutter contre la calvitie signifie soit prendre un traitement préventif à base de PRP (Plasma Riche en Plaquettes) ou un traitement antibiotique à base d’hormones, soit, si la calvitie est plus avancée, opter pour la greffe de cheveux ou implants capillaires (manuelle ou robotisée, comme chez The Clinic).

Mais une nouvelle méthode très prometteuse est en cours d’élaboration : le clonage capillaire.

En quoi consiste le clonage capillaire ?

Il s’agit d’un prélèvement de follicule pileux sain (donc du prélèvement d’un cheveu en bonne santé) destiné à être cloné en laboratoire. Une fois cloné et démultiplié, ce cheveu donnera des centaines d’autres cheveux sains et prêts à être greffés à leur tour sur les parties chauves. Puisque ces cheveux sont naturellement robustes (ils ont survécu à l’alopécie), ils ne tomberont plus suite à leurs implantations, à l’image des cheveux présents sur la couronne de la tête.

Mais là où le clonage cheveux devient particulièrement intéressant, c’est dans le cas des patients atteints de calvitie complète. Il s’agit alors de personnes totalement chauves, chez qui aucun cheveu n’a résisté à la maladie et qui aimeraient comme tout le monde, retrouver leur chevelure d’antan.

Dans ce cas, seul le clonage capillaire peut leur apporter une réponse concrète. En effet, la greffe de cheveux nécessite l’apport d’unités folliculaires en quantité suffisante pour les besoins de la greffe (minimum 8000), et les traitements hormonaux ne donnent plus de résultats à ce stade de la maladie.

A contrario, il a été prouvé récemment que dans le cuir chevelu de personnes présentant une calvitie complète, résidaient toujours des follicules en dormance qui pourraient être prélevées et clonées. Cette découverte a révolutionné le monde du cheveu puisqu’elle apporte de vraies solutions calvitie.

L’auto-clonage capillaire

Ce procédé consiste à extraire un cheveu et son bulbe à l’aide d’une pince à épiler, de le faire passer rapidement dans une solution cicatrisante et de l’implanter tout de suite après dans la zone chauve.

L’auto-clonage réside dans le fait que la racine implantée donne non seulement naissance à un nouveau cheveu sain, mais qu’en plus, d’autres cheveux pouvaient se mettre à pousser  à proximité immédiate du cheveu implanté, et ce, de façon naturelle. Ce constat, fruit d’une étude réalisée en 2010 par J. Coole et G. Hitzig, implique également la repousse illimitée des cheveux dont le bulbe a été retiré pour les besoins de l’opération.

En 2012, une équipe de chercheurs japonais a également réussi à reproduire des cheveux d’origine humaine sur des souris de laboratoires souffrant de calvitie (les souris perdent leurs poils comme les hommes avec l’âge), ce qui est encourageant dans les études relatives à la greffe d’un individu à l’autre. Aucune indication de clonage cheveu prix n’a pour l’instant été mentionnée.

La régénération folliculaire

La société américaine Follica, attachée à la faculté de médecine de Pennsylvanie a publié une étude identifiant une molécule-clé pour la repousse des cheveux : la protéine Fgf9. Le Docteur William Ju, qui a dirigé cette étude, est optimiste quant à la régénération des follicules après cicatrisation. Le nouveau traitement consisterait à supprimer des couches cellulaires sur le crâne afin de motiver et engendrer le travail de régénération de l’épiderme.

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.