fr51 avenue Bugeaud, 75116 PARIS | Lun-ven, 9:00-20:00
01 53 700 800 | Belgique: +32 25887719 | contact@the-clinic.fr

The Clinic : Soins post-opératoires et traitements complémentaires

De bons soins pour de bons résultats

Avant d’envisager une greffe capillaire, il est absolument essentiel de bien sélectionner le centre de soins esthétiques à qui l’on va confier sa chevelure. Dans un centre comme The Clinic à Paris, on est assuré non seulement du bon déroulement de l’opération mise en œuvre par des praticiens compétents et hautement spécialisés, dans un environnement sanitaire irréprochable, avec du matériel de dernière génération comme le robot ARTAS.

Avant la greffe capillaire

Non seulement il s’agit d’être sûr de s’adresser à des experts confirmés pour la greffe capillaire, mais le patient ou la patiente doit effectuer un diagnostic capillaire préalable à toute décision. Il faut garder à l’esprit que s’il est vrai que la perte de ses cheveux est toujours un traumatisme qui atteint l’image que la personne a de soi et l’image qu’elle veut donner de soi à autrui, les causes de pertes capillaires sont nombreuses et très différentes selon les individus, leur génétique et leur vécu. Ainsi, les problèmes de santé, de stress ponctuel important, la prise de certains médicaments ou encore une fatigue générale peuvent engendrer des pertes de cheveux qui ne sont pas forcément irréversibles et de demander pas forcément d’avoir recours à une greffe capillaire. S’il s’agit d’une alopécie androgénétique, liée à l’hérédité, il n’y a par contre en général pas d’autre choix. Seul un centre de soins honnête et sérieux pourra guider la décision du patient de manière professionnelle sur la base d’un diagnostic établi dans les règles de l’art.

Pendant la greffe capillaire

Pour optimiser le taux de survie des greffons, qui sont prélevés en général sur les côtés et l’arrière de la tête, on procède à une prise de sang afin de préparer une solution de PRP. On sépare les globules rouges des plaquettes afin de les utiliser sur les zones donneuses et receveuse. Le taux de survie des greffons est considérablement amélioré par cette technique qui est encore davantage efficace par l’ajout de plasma au moment de la greffe. La cicatrisation s’en trouve aussi accélérée et la zone donneuse retrouve bien plus rapidement son aspect naturel.

Après la greffe capillaire

L’implantation capillaire est une opération de chirurgie esthétique non invasive qui ne nécessite aucune éviction sociale, le patient ou la patiente peut reprendre son activité normale très rapidement. Quelques précautions sont cependant nécessaires comme par exemple d’éviter de baisser la tête en dessous des épaules pendant les premiers jours, de laisser la zone implantée à l’air libre et de ne pas porter de chapeau, de casquette ou de capuche pendant environ trois semaines et de ne pas dormir sur le dos les deux premières nuits suivant l’intervention. Lorsque le pansement sera retiré de la zone donneuse, mieux vaut utiliser un shampoing à la Bétadine, le tamponner délicatement sur la zone implantée et le masser légèrement sur la zone donneuse. L’utilisation du sèche-cheveux n’est pas recommandée les premiers jours. Au bout d’une quinzaine de jours, on pourra réutiliser un shampoing classique. Il ne faudra procéder à aucun rasage de la zone implantée pendant deux mois, mais les activités sportives peuvent être reprises un mois après l’opération.