fr107 Rue de la Pompe, 75116 PARIS | Lun-ven, 9:00-20:00
01 53 700 800 | Belgique: +32 25887719 | contact@the-clinic.fr

Raie trop marquée chez la femme: des solutions existent

La chute des cheveux chez la femme est un phénomène relativement courant, occasionné par diverses causes. Le symptôme le plus visible et le plus gênant de la perte de cheveux féminine est la raie trop marquée. Il devient alors difficile de se coiffer et surtout, d’assumer le regard des autres. Quelles sont les causes et surtout, les solutions de la chute des cheveux chez la femme ? Faisons le point.

La chute de cheveux chez la femme, un phénomène loin d’être rare

Si la calvitie est un problème typiquement masculin, la chute de cheveux peut toutefois concerner les femmes. Nombreuses sont celles qui, de manière chronique ou ponctuelle, constate la perte d’une bonne partie de leur chevelure. Mais alors, quelle est l’origine de cette chute des cheveux et quels sont les symptômes les plus évidents ?

Les causes de la perte de cheveux chez la femme

  • Les hormones : les bouleversements hormonaux, provoqués par les règles, une grossesse ou au cours de la ménopause, entraînent bien souvent la chute des cheveux.
  • L’état psychologique : la fatigue, ainsi qu’un choc psychologique entraînant un stress important ont également un rôle important dans ce phénomène. La pousse des cheveux, pour l’organisme, est traitée comme une fonction secondaire. Or, celui-ci s’active en période de stress et de fatigue à préserver les fonctions vitales les plus importantes. De ce fait, les cheveux ont tendance à tomber.
  • Le changement de saison : phénomène très classique et normal, la chute des cheveux est dans ce cas passagère.

Quels sont les symptômes de la chute de cheveux chez les femmes

La raie trop marquée est le symptôme le plus évident de la chute capillaire. Toutefois, celui-ci peut s’accompagner d’autres signes visibles :

  • La perte de densité capillaire,
  • Des cheveux plus fins,
  • Un dégarnissement au niveau des tempes.

La greffe de cheveux pour les femmes : une solution à envisager

La perte capillaire chez la femme n’est en aucun cas une fatalité. En effet, les personnes touchées peuvent envisager une greffe de cheveux, une opération de plus en plus courante et sans douleur. À l’heure actuelle, plusieurs techniques existent et sont proposées aux patientes, en fonction du type de chute de cheveux :

  • La greffe par bandelettes : ce procédé, réalisé sous anesthésie locale, consiste à prélever sur les zones garnies du cuir chevelu des bandelettes de peau, afin d’y récupérer des greffons. Au total, 50 cm2 de peau seront découpés, afin de récupérer un maximum de bulbes. Ceux-ci seront alors implantés au niveau des zones dégarnies (la raie par exemple, ou les tempes. La greffe par bandelettes laisse une très fine cicatrice à peine visible.
  • L’extraction folliculaire, ou FUE : cette méthode indolore est elle aussi réalisée sous anesthésie locale. Le chirurgien rase les zones donneuses de greffons et prélève ceux-ci à l’aide d’un outil spécifique (généralement une aiguille), pour ensuite les réimplanter au niveau de la raie ou des tempes.

Les greffes capillaires montrent généralement de très bons résultats au bout de 6 à 12 mois. Sans douleur, efficace, il s’agit certainement de la solution la plus performante, pour retrouver une bonne densité capillaire.

D’autres méthodes pour endiguer la chute des cheveux

  • Les poudres capillaires : composées de kératine, ces poudres visent à apporter plus de volume à la chevelure. Le résultat est immédiat. Si ce produit peut être envisagé par les femmes souffrant d’une alopécie légère à modérée, il ne peut être recommandé aux femmes chez qui la perte de cheveux est trop importante.
  • Les soins spécifiques : certains shampoings et après-shampoings proposent de renforcer les cheveux et obtenir plus de volume. Ils sont généralement formulés à base de protéines. Là encore, ces solutions n’apporteront aucune amélioration sur une perte de cheveux importante.
Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.