58 Boulevard Emile Augier, 75116 Paris | Lun-ven, 9:00-20:00
01 53 700 800 | Belgique: +32 25887719 | contact@the-clinic.fr

Que se passe-t-il après une greffe capillaire ?

La greffe de cheveux pour les patients souffrant de calvitie, qu’il s’agisse de la technique FUE ou FUT, est loin d’être une opération anodine. En effet, il s’agit d’un acte chirurgical nécessitant des soins post-opératoires et un suivi régulier. Bien sûr, à la suite d’une greffe capillaire, vous recevrez les conseils et recommandations de votre médecin, afin de prendre soin de votre cuir chevelu. En effet, le docteur suit son patient jusqu’à la cicatrisation complète et la prise des greffons. Outre des directives post-opératoires, ce professionnel prodigue également des conseils et rassure son patient, si nécessaire. En d’autres termes, ce dernier profite d’un accompagnement de qualité à la suite de l’intervention et ce, jusqu’à la repousse des cheveux. Ici, nous vous proposons d’en savoir un peu plus, concernant le protocole post-opératoire. Comment prendre soin de votre crâne ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Faisons le point.

Les conseils à appliquer immédiatement après le traitement

  • À l’issue de l’opération, les patients sont invités à se faire prendre en charge par l’un de leurs proches. En effet, il n’est pas prudent de prendre le volant à la suite d’une greffe capillaire. Pour rappel, cette intervention nécessite la réalisation d’une anesthésie locale, pouvant avoir des effets secondaires incompatibles avec la conduite. C’est vrai, il est possible de constater des troubles de l’attention ou de la somnolence.
  • En sortant de la clinique, faites particulièrement attention à votre tête. Celle-ci ne doit pas subir de chocs. Soyez donc prudent au moment d’entrer dans une voiture et évitez tout mouvement brusque. De cette façon, les éventuels points de suture resteront en place et limiteront la douleur ressentie.
  • Il est tout à fait possible de prendre une douche à la suite de la greffe de cheveux. En revanche, ne mouillez surtout pas votre tête ! Dans la suite de ce guide, vous découvrirez nos recommandations en matière d’hygiène capillaire.
  • La consommation d’alcool et de tabac est vivement déconseillée après la transplantation de cheveux. Ces deux substances empêchent effectivement une bonne cicatrisation. En outre, elles aggravent le phénomène d’alopécie.
  • Par mesure de sécurité, il est préférable de ne pas rester seul à la suite d’une greffe capillaire. Aussi, faites-vous surveiller par votre partenaire, un ami ou un membre de votre famille. En cas de problème, celui-ci pourra contacter la clinique ou les secours. Si toutefois un accompagnement n’est pas possible, alors le patient veillera à garder son téléphone à proximité.

Quels sont les effets secondaires possibles d’une greffe de cheveux ?

L’implantation capillaire n’est certes pas une opération de chirurgie lourde. Cependant, elle n’est pas dénuée d’effets secondaires, qu’il est essentiel de connaître afin d’éviter les mauvaises surprises, et prendre les bonnes décisions en cas de nécessité.

  • Le front gonflé : comme nous l’avons dit précédemment, la méthode de greffe capillaire nécessite la réalisation une anesthésie locale, consistant en une injection d’un produit au niveau du front. Ce traitement contre la douleur entraîne un gonflement, qui va progressivement descendre du front jusqu’au cou. Ce phénomène est parfaitement normal et ne doit pas vous inquiéter. Pour limiter la sensation d’inconfort, l’application de froid, ainsi qu’une bonne hydratation est vivement recommandée.
  • Une inflammation : si vous constatez des douleurs et des rougeurs au niveau du crâne, accompagnées d’une sensation de chaleur, alors il est nécessaire de contacter notre clinique. Des antibiotiques pourront vous être prescrits. Rassurez-vous : à la suite d’une telle intervention, il est plutôt rare de déclencher une inflammation.
  • Les démangeaisons au niveau du crâne : ce phénomène ne doit pas vous inquiéter, car il est typique de la procédure de greffe. En effet, à la suite d’un prélèvement ou d’une implantation de cheveux, la cicatrisation entraîne ce type de sensations.
Que se passe-t-il après une greffe capillaire ?

Que faire, 48 heures après la greffe capillaire ?

Éviter les saignements au cuir chevelu

À l’issue de l’intervention, le praticien vous fournit un sérum physiologique, à appliquer sur la zone ayant subi la greffe. Celui-ci doit être utilisé le soir-même de l’opération, en suivant les recommandations de votre médecin. À la suite de la greffe, le crâne est très sensible et sujet aux saignements. Cela est normal aussi, il est déconseillé de baisser la tête, afin d’éviter un afflux de sang, pouvant engendrer la perte des implants. Le cheveu est effectivement très sensible à la pression sanguine. D’autre part, baisser la tête en dessous des épaules augmente significativement la pression veineuse, ce qui peut avoir pour effet de vous faire saigner. En adoptant la bonne posture à la suite de l’opération, mettez toutes les chances de votre côté pour favoriser une bonne repousse des cheveux et ainsi, obtenir le résultat tant escompté.

En outre, l’application de sérum physiologique sur le crâne à une fréquence régulière permet d’éviter l’apparition de croûtes. Si ce phénomène est normal après une greffe de cheveux, il n’est cependant pas très esthétique. Or, vous ne souhaitez certainement pas subir une éviction sociale. Aussi, pour garder un crâne d’aspect relativement normal, l’application de sérum physiologique est vivement recommandée.

Garder la bonne position de votre tête

Pendant les deux premières nuits suivant la greffe, adoptez la position semi-assise pour dormir. Bien sûr, cela n’est pas très agréable. Toutefois, là encore, cette posture vous permettra d’optimiser vos chances de repousse et limite la perte des cheveux. En revanche, plusieurs semaines doivent s’écouler, avant de dormir sur le ventre. Dormir sur le dos est possible, à partir de la troisième nuit. Notre astuce : pour adopter la bonne position au moment du coucher, n’hésitez pas à placer quelques oreillers sous vos épaules.

Prendre soin de votre crâne

À la suite de la greffe capillaire, un pansement sera appliqué sur votre tête. Celui-ci doit être gardé pendant deux jours, et retiré 48 heures après sa pose. Pour cela, il suffit de couper les bandelettes et de les dérouler. Attention : vous devrez faire preuve d’une grande délicatesse au moment de retirer le pansement ! Autre recommandation : toujours dans l’objectif de favoriser la prise des unités folliculaires greffées et éviter la chute des cheveux, le port d’un couvre-chef plusieurs semaines après l’opération est vivement déconseillé. De plus, choisissez les bons vêtements pendant votre convalescence. Il est effectivement préférable de porter des chemises par exemple, ou n’importe quel habit pouvant être ouvert grâce à des boutons ou une fermeture éclair. De cette façon, nul besoin de solliciter votre crâne et d’endommager d’éventuels greffons.

Greffe et hygiène des cheveux

Le praticien peut vous prescrire une ordonnance de Betadine rouge, un produit antiseptique à utiliser comme un shampoing. Massez délicatement votre crâne avec le produit, puis rincez avec de l’eau tiède. Toujours dans le but de préserver les greffons implantés, il est recommandé de réduire la pression du jet et de placer votre main entre le filet d’eau et votre crâne. Évidemment, il est vivement déconseillé de frotter énergiquement les zones sensibilisées avec la Betadine rouge. Cette action pourrait occasionner des dégâts au niveau des follicules pileux et donc limiter les résultats de la greffe de cheveux.

Bon à savoir : il est possible de ressentir une impression de gonflement lors de la première semaine, au niveau de la zone donneuse et receveuse. Rassurez-vous : après une greffe de cheveux FUE ou FUT, cette sensation est parfaitement normale. De plus, elle ne dure que quelques jours. Ensuite, votre crâne ne sera plus douloureux.

Des soins quotidiens pendant 15 jours

Le shampoing à la Betadine rouge devra être utilisé lorsque cela est nécessaire, pendant les 15 premiers jours suivant l’opération. Ensuite, il est possible de le remplacer par un shampoing classique. Privilégiez un produit doux, conçu pour un usage fréquent. Certains patients choisissent un shampoing pour bébé, un produit très peu agressif qui n’engendre aucune démangeaison. À la suite du shampoing, lorsque le produit lavant a été parfaitement rincé, votre peau doit être séchée. Pour cela, soyez le plus délicat possible. Utilisez une serviette, de préférence en microfibre, et tamponnez doucement votre tête, de sorte à absorber un maximum d’eau. Naturellement, l’utilisation du sèche-cheveux ne peut être envisagée, afin de préserver votre cuir chevelu et éviter d’endommager les greffons.

Au cours des deux premières semaines suivant la greffe capillaire, vous constaterez l’apparition de croûtes. Ce phénomène est parfaitement normal. Surtout, il est crucial de ne pas les arracher ni de les toucher. Elles finiront par tomber toutes seules. Si celles-ci persistent, dans ce cas, il est possible d’appliquer de la Flammazine sur votre crâne, un produit qui fera l’objet d’une ordonnance par le praticien. Laissez-le agir toute une nuit. Comme nous l’avons vu précédemment, ces croûtes peuvent également être évitées en appliquant du sérum physiologique sur votre crâne.

À l’issue de la deuxième semaine après la greffe, votre praticien estime que vos nouveaux cheveux sont suffisamment forts et résistants pour supporter des produits capillaires divers. De ce fait, passé ce délai post-opératoire, vous serez en mesure d’utiliser votre shampoing normal, ainsi qu’un éventuel après-shampoing ou un baume hydratant. En revanche, d’autres cosmétiques sont vivement déconseillés, c’est notamment le cas de la cire ou du gel. L’entretien après greffe exclut effectivement l’utilisation de ces produits, dont l’action sur les greffons pourrait être néfaste. Bien sûr, pour favoriser la croissance des cheveux, les traitements comme les colorations, les décolorations ou le lissage ne peuvent être envisagés, en raison de leur agressivité.

Suivi post-greffe : les erreurs à éviter

Vous venez de subir une implantation selon la technique de la bandelette, ou une micro-greffe. Afin d’optimiser la repousse des cheveux, certaines erreurs devront absolument être évitées :

  • Le port de chapeau, casquette ou bonnet : les couvre-chefs risqueraient d’endommager les greffons. Il en va de même, pour les casques de moto ou de vélo.
  • L’exposition au soleil : elle est vivement déconseillée pendant les deux premières semaines suivant la greffe, même en appliquant de la crème solaire sur le crâne.
  • Les bains : les baignades en piscine ou dans la mer, ainsi que les saunas et hammams ne peuvent être envisagés 15 jours après l’opération.
  • La chaleur : il est vivement recommandé de ne pas appliquer de chaleur sur les cheveux. Aussi, l’utilisation du séchoir est proscrite.
  • La pratique d’un sport : malheureusement, il est nécessaire d’éviter toute activité physique un mois après l’intervention. En outre, les activités sportives les plus déconseillées sont celles qui ont lieu dans l’eau, ou impliquent des contacts violents. Le sport peut avoir des conséquences néfastes sur votre cicatrice (si toutefois vous avez subi une FUT), mais augmente également la pression sanguine. Conséquence : les greffons sont éjectés du follicule pileux. En outre, la transpiration peut aussi avoir des effets néfastes sur les résultats de la greffe.

La repousse des cheveux : des résultats rapides ?

À la suite d’une greffe capillaire, il faut compter au minimum 5 mois, avant que les premiers résultats n’apparaissent. Entre-temps, de nombreux greffons tomberont. Ce phénomène peut être observé, lors des trois semaines à l’issue de l’opération. Les greffons restants entrent alors dans une phase de sommeil : pendant 2 à 5 mois, il ne se passe rien. En revanche, passé cette période, on constate une pousse rapide. En 12 mois, il est tout à fait envisageable de récupérer 90 % de sa masse capillaire. Une consultation avec votre chirurgien peut avoir lieu un an après l’intervention, afin de faire le point sur les résultats obtenus.

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.