107 Rue de la Pompe, 75116 PARIS | Lun-ven, 9:00-20:00
01 53 700 800 | Belgique: +32 25887719 | contact@the-clinic.fr

Perte de cheveux: différence entre hommes et femmes

Généralement, lorsque l’on évoque le phénomène de chute de cheveux, on lui associe plutôt les hommes que les femmes. Pourtant, il a été démontré par la communauté scientifique que la perte des cheveux concerne les deux sexes, sans distinction. En revanche, il est nécessaire de préciser que la calvitie, aussi appelée « alopécie androgénétique », ne se manifeste pas de la même manière selon le sexe. Nous vous proposons de découvrir un peu plus en détail ce phénomène, récemment expliqué par les chercheurs et la communauté scientifique. 

L’alopécie androgénétique concerne aussi bien les hommes que les femmes

L’alopécie androgénétique, ou calvitie, désigne le phénomène de la chute des cheveux d’origine héréditaire. Si ce problème concerne majoritairement les hommes, il a été démontré que les femmes souffrant de perte de cheveux étaient elles aussi touchées par ce problème. Pour le comprendre, il est nécessaire de faire la lumière sur les causes de l’alopécie androgénétique. 

L’alopécie androgénétique : les causes

Nous l’avons évoqué, l’alopécie androgénétique est d’origine héréditaire. En d’autres termes, elle se transmet du parent à l’enfant. Pour comprendre la calvitie, il est essentiel de faire le point sur la corrélation entre les hormones et la croissance des cheveux.

Les androgènes sont les hormones mâles que chaque individu, indépendamment de son sexe, produit en quantité plus ou moins égale. Néanmoins, lorsque cette production d’androgènes est bouleversée (généralement, lorsque ces hormones sont en surdose), cela agit directement sur le cycle de vie des follicules pileux. Ceux-ci poussent plus vite, tombent prématurément et surtout, repoussent de plus en plus fins, de moins en moins colorés pour, au final, cesser définitivement leur croissance.

Nous venons de le dire, l’alopécie androgénétique concerne les hommes comme les femmes, puisque les deux sexes produisent des hormones mâles. Néanmoins, la calvitie ne se manifeste pas de la même façon selon les individus, c’est ce que nous allons voir.

L’alopécie androgénétique chez l’homme

Chez l’homme, la perte de cheveux débute généralement au niveau des tempes, qui se dégarnissent petit à petit. Ensuite, c’est le front qui est touché, puis le sommet du crâne. Pour en savoir un peu plus sur les différents stades de l’alopécie androgénétique, nous vous suggérons de prendre connaissance de l’échelle de Norwood Hamilton, qui explique les 7 étapes de la calvitie.

L’alopécie androgénétique chez la femme

Chez la femme, l’alopécie androgénétique est généralement plus discrète, car plus diffuse. C’est vrai, on constate généralement une perte de cheveux moins importante et localisée sur tout le crâne. De ce fait, elle est nettement moins visible qu’une calvitie masculine. Précisons également que, chez les femmes ayant les cheveux longs, ce phénomène peut même passer totalement inaperçu.

Néanmoins, les personnes de sexe féminin touchées par l’alopécie androgénétique peuvent, à l’instar de la gent masculine, souffrir de complexes liés à la perte des cheveux. La greffe est donc la solution la plus appropriée, pour retrouver une chevelure dense.

Les solutions pour lutter contre l’alopécie androgénétique chez l’homme et la femme

La greffe de cheveux est définitivement la solution idéale, pour retrouver une chevelure fournie et éradiquer les complexes liés à l’alopécie androgénétique. Il existe deux techniques de greffe différentes aussi, pour déterminer la plus adaptée, il est essentiel de prendre en considération le stade de la calvitie. Pour une alopécie androgénétique récente, ou peu avancée, c’est la micro-greffe, ou FUE, qui devra être envisagée.

En revanche, lorsque la perte de cheveux concerne une grande partie du crâne, c’est la FUT qui sera choisie par le praticien. La greffe de cheveux, quelle que soit la méthode employée, propose des résultats tout simplement exceptionnels, aussi bien sur les hommes que sur les femmes. Aussi, n’hésitez pas à contacter rapidement une clinique spécialisée, pour obtenir plus d’informations ainsi qu’un devis.

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.