fr51 avenue Bugeaud, 75116 PARIS | Lun-ven, 9:00-20:00
01 53 700 800 | Belgique: +32 25887719 | contact@the-clinic.fr

Le cheveu et sa carte d’identité

Un cheveu lisse a une section ovale alors qu’un cheveu crépu a une section plate et un cheveu raide a une section ronde. La couleur de la chevelure est déterminée par les mélanocytes qui synthétisent la mélanine qui est le pigment responsable de la couleur. Quand ces mélanocytes ne fonctionnent plus, les cheveux sont blancs.

Comment se passe la pousse des cheveux

Chaque cheveu passe par trois phases, l’ensemble de ces phases est le cycle pilaire qui dure entre trois et quatre ans. Pendant la première phase, encore appelée phase anagène, le cheveu pousse de 0,9 à 1,3 cm par mois avec des différences selon les individus. Pendant la phase catagène, le cheveu est au repos pendant deux à trois semaines. Quand il atteint la phase télogène, le cheveu est expulsé du cuir chevelu et tombe. Les cheveux ne sont pas tous dans la même phase en même temps. 85 % d’entre eux sont en général à période de pousse alors que seulement 1 % sont au repos et 14 % sont en phase de chute. C’est pourquoi dans des conditions normales, on ne se rend pratiquement pas compte que l’on perd régulièrement ses cheveux.

Les cheveux, des témoins de notre mode de vie

Tout ce qui passe par le sang est détectable dans les cheveux. Ils gardent aussi bien la trace de la pollution atmosphérique que des traitements médicamenteux ingérés et de nos consommations. C’est ainsi que la police scientifique procède à l’analyse des cheveux pour établir si la personne a consommé de l’alcool ou des drogues ou si elle a été empoisonnée. Plus le cheveu est long plus il permet de remonter dans le temps. Si on considère que chaque centimètre représente une durée d’un mois, un cheveu plus ou moins long permet une recherche plus approfondie et permet aussi de déterminer si l’individu, victime ou inculpé, est par exemple un consommateur régulier ou ponctuel d’une substance. Les historiens se servent également d’analyses de cheveux s’ils sont bien conservés pour établir ou confirmer des faits historiques qui ne pouvaient être avérés auparavant faute de technique analytique probante.

La chevelure, reflet de notre identité

Si une chevelure dense et soyeuse donne immédiatement une impression de bonne santé et d’équilibre, voire de virilité pour les hommes et symbole de séduction pour les femmes, ceux ou celles qui perdent leurs cheveux s’en trouvent très souvent diminués et perdent leur confiance en soi. Les causes de la chute des cheveux sont plurielles et avant de s’affoler il faut déterminer avec précision ce qui est à l’origine de ce phénomène désagréable. Une fatigue générale après une maladie, une grossesse ou un traitement médicamenteux peuvent provoquer la chute des cheveux aussi bien qu’un état de stress intense, un choc émotionnel ou une substance mal tolérée. Ce n’est qu’après ce genre de diagnostic capillaire qu’on envisagera une implantation capillaire quand l’alopécie androgénétique sera confirmée. Il faut savoir que les technologies contemporaines permettent à tout un chacun et chacune de trouver la solution qui lui conviendra très exactement en fonction de son cas particulier.