fr51 avenue Bugeaud, 75116 PARIS | Lun-ven, 9:00-20:00
01 53 700 800 | Belgique: +32 25887719 | contact@the-clinic.fr

La greffe de cheveux aussi pour les femmes !

La perte de cheveux : tous concernés

Avant de s’affoler véritablement il convient de rechercher la cause de la perte des cheveux et cette cause peut avoir de multiples origines. Une consultation chez un spécialiste du cuir chevelu est un préalable indispensable. Après une analyse de sang complète on pourra éliminer dans un premier temps certaines causes occasionnant la raréfaction du cheveu. La ménopause, un état de fatigue général suite à une maladie ou à une grossesse, ou encore une prise de médicament mal toléré mais aussi un stress intense et récurrent ou des carences alimentaires peuvent provoquer la chute des cheveux. Il suffira alors de remédier à ces problèmes pour que tout rentre progressivement dans l’ordre sans qu’il soit nécessaire d’avoir recours à des protocoles extérieurs.

Quand l’alopécie s’installe

Quand un bilan sérieux du cuir chevelu sera effectué et quand le diagnostic sera sans appel, à savoir qu’il s’agit d’une alopécie androgénétique, donc irrémédiable, la solution est sans conteste l’implant capillaire. De nos jours, les technologies de dernière génération ont rendu la greffe de cheveux banale et accessible à tous et à toutes. Même les cheveux très frisés et crépus peuvent maintenant être prélevés et réimplantés sans problème alors qu’ils continuent à friser et à s’enrouler sous l’épiderme, ce qui les rendait par le passé sujets à sectionnement manuel des greffons. Le robot ARTAS, avec son imagerie médicale embarquée a balayé toutes ces difficultés. Sous la direction permanente d’un praticien spécialisé, il prélève les greffons du patient ou de la patiente à la base supérieure de la tête et sur les côtés pour les réimplanter dans les zones dégarnies.

Non seulement ce prélèvement ne génère pratiquement pas de pertes par sectionnement, mais les prélèvements et les réimplantations se font de manière aléatoire pour conserver à la chevelure un aspect naturel tant dans les deux zones de traitement. L’ensemble du protocole est réalisé très rapidement, en très peu de séances, sans douleur et ne laisse pas de cicatrices. Il ne demande également aucune éviction sociale, le patient ou la patiente peut reprendre ses activités très rapidement. Les cheveux repoussent progressivement en quelques mois pour une densification discrète et définitive. Après les quelques précautions au départ directement après la greffe, ils peuvent être soignés exactement comme les autres cheveux, aussi bien au niveau du shampoing que du coiffage.

Où s’adresser pour une greffe de cheveux ?

Le choix du centre de soins esthétiques à qui on va confier le renouvellement de sa chevelure est certainement l’aspect le plus important de la démarche. Même si la greffe capillaire est un protocole de soins non invasif, les compétences très pointues d’experts doivent être présentes dans un environnement sanitaire sans reproche pour d’une part déterminer l’origine de l’alopécie et éviter le cas échéant de procéder à une greffe capillaire quand celle-ci peut se régler d’une autre manière et d’autre part de procéder à l’implantation capillaire en toute sécurité. Le patient ou la patiente doit bénéficier d’un entretien préalable où il ou elle pourra poser toutes les questions nécessaires et où on lui fournira une information claire et transparente des résultats potentiels pour le renouvellement de sa chevelure.