58 Boulevard Emile Augier, 75116 Paris | Lun-ven, 9:00-20:00
01 53 700 800 | Belgique: +32 25887719 | contact@the-clinic.fr

Les idées reçues sur la perte de cheveux

Voici 6 idées reçues sur la calvitie

Malgré le fait que la calvitie touche énormément de personnes à travers le monde, beaucoup d’idées reçues voire de mythes restent tenaces concernant la perte de cheveux. Voici quelques idées fausses sur ce phénomène que nous tenterons d’éclairer en détail.

Seuls les hommes sont touchés

FAUX – Même si la calvitie touche plus d’hommes que de femmes, la génétique, le stress, l’anxiété, les problèmes de thyroïde, d’anémie ou la grossesse peuvent faire tomber leurs cheveux aux femmes. Chez certaines femmes à la peau fragile, l’usage de coiffures trop serrées (comme des chignons, des queues-de-cheval ou des nattes très tendues) peut accélérer le processus de perte de cheveux. Les femmes ont également tendance à utiliser plus de produits chimiques sur leur chevelure que les hommes, ce qui peut engendrer une fragilité des racines voire une perte de cheveux en cas d’allergie ou de non-tolérance à certaines substances.

Si mon père ou mon grand-père ont une calvitie, je n’y échapperai pas

FAUX – Que mon père ou mon grand-père aient été atteint de calvitie ne signifie pas automatiquement que je sois touché moi-même par cette maladie. La calvitie peut en effet sauter des générations et elle est composée de plusieurs gênes formant une combinaison aléatoire distribuée aux différents membres de la famille avant la naissance. Même si le risque est plus élevé voire fort, ce n’est pas exclu que vous puissiez y échapper.

Se laver les cheveux trop souvent ou porter des chapeaux/casquettes engendre plus de pertes de cheveux

FAUX – Aucune preuve n’a été démontrée entre ce qui unit la perte de cheveux et le lavage trop fréquent de ces derniers. Ce n’est donc pas la peine de limiter vos shampooings : cela ne changera en rien l’intensité de votre calvitie et ils ne feront qu’enlever vos cheveux déjà morts. Le lien entre la calvitie et le port de chapeaux ou casquettes n’a pas non plus été démontré. A mois que vous n’ayez les cheveux extrêmement sales et que le recouvrement de votre tête n’entraîne une infection, vous ne perdrez pas vos cheveux pour autant.

Se brosser les cheveux entraîne leur perte

FAUX – Lorsque vous vous passez la brosse dans les cheveux, vous ne faites, comme pour le shampooing, que retirer les cheveux déjà morts. Les brushings à répétition ou l’utilisation des fers à lisser provoquent des brûlures au niveau des cheveux et des pointes, et les endommagent fortement, mais ne cause pas d’accélération de la calvitie.

La calvitie ralentit avec le vieillissement

FAUX – Rien ne peut arrêter la calvitie qui commence, à part la greffe de cheveux sains pour remplacer les cheveux malades. Si vous ne remplacez pas vos cheveux et que vous n’insérez pas des follicules sains aux emplacements nus, vous ne verrez jamais plus de cheveux pousser à cet endroit jusqu’à la fin de votre vie. A contrario, la greffe capillaire vous donne un aspect qui sera, lui, présent pour toujours.

Ceux qui perdent leurs cheveux ont plus de testostérone

FAUX – En réalité, ce n’est pas l’excès de testostérone qui entraîne la calvitie, mais l’hyper sensibilité des follicules pileux à la testostérone. Cette réaction chimique de sensibilité est appelée Dihydrotestostérone (DHT). La calvitie n’est donc pas liée à des taux élevés de testostérone mais à cette réaction chimique.

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.