fr58 Boulevard Emile Augier, 75116 Paris | Lun-ven, 9:00-20:00 | 01 53 700 800
Lille: 03 72 830 120 | Belgique: +32 25887719|contact@the-clinic.fr

Greffe de Cheveux : qui fait quoi ?

The Clinic > Actualités > Greffe de Cheveux : qui fait quoi ?

La greffe capillaire s’est énormément développée et démocratisée au cours de ces dix dernières années. Centres et cliniques spécialisés, dermatologues, chirurgiens esthétiques et médecins pratiquent la greffe de cheveux, qu’elle soit en FUE ou en FUT.

Pourtant, le déroulement exact des interventions, notamment qui fait quoi, n’est pas toujours très clair pour les patients.

THE CLINIC, spécialiste de la greffe de cheveux et des traitements capillaires fait le point. 

Qu’est-ce qui est vraiment important ? Qui fait quoi pendant une greffe de cheveux, et surtout qui doit/peut faire quoi ?

FUT, FUE : quelles sont les étapes d’une greffe capillaire ?

Revenons aux bases pour commencer.

FUT ou FUE, dans tous les cas, la greffe de cheveux se réalise en trois étapes principales : 

  • Un, l’extraction des follicules pileux au niveau de la couronne hippocratique ;
  • Deux, le tri des greffons prélevés ;
  • Trois, implantation des follicules dans les zones qui en ont besoin. 

Les différences résident dans la façon d’extraire et d’implanter. 

En FUT, le chirurgien retire une bandelette de peau à l’arrière de la tête, et c’est au microscope que l’on va en extraire les follicules. En FUE, les follicules sont prélevés, un par un, grâce à un outil en titane nommé « punch ». Le punch peut être entièrement manuel, semi-électrique ou complètement robotisé – ce qui est le cas si l’on pratique la greffe robotisée avec Artas 1ère et 2ème génération.

Ensuite, deux façons de procéder : 

  • Soit ils sont réimplantés en deux temps – sur la zone chauve ou dégarnie, on effectue des incisions préalables avec un bistouri puis on y insère le greffon à la pince, 
  • Soit ils sont réimplantés sans pré-trous, à l’aide d’un implanteur spécifique ou « implanter de Choï ». Cette méthode-là est désormais la plus répandue car elle donne de meilleurs résultats, très naturels dans le mouvement, et denses. Dans le cas d’une greffe de cheveux avec le robot Artas de dernière génération iX, pas de pré-incisions, le robot se charge aussi de la réimplantation des greffons comme un implanteur le ferait. 

Que dit la loi en matière de greffe de cheveux ?

Le cadre légal est ce qui nous intéresse ici. Que dit la loi en matière d’implants capillaire ?

En effet, en tant que patient vous devez lire un certain nombre de choses sur la greffe de cheveux et en fonction des consultations ou des établissement et personnes que vous y rencontrez, vous repartez avec des retours parfois totalement différents.

En FUT par exemple, comme évoqué plus haut, la technique nécessite de réaliser des incisions sur le cuir chevelu pour insérer les greffons prélevés. Celles-ci sont faites à l’aide d’un bistouri : seul un chirurgien est légalement habilité à pratiquer des incisions sur le corps d’un patient. Mais ce n’est pas toujours le cas dans la réalité…

Au regard de la greffe capillaire en FUE, la loi est claire : celle-ci doit être réalisée par un médecin ou un chirurgien, qui doit être assisté d’une équipe médicale. De cette équipe, on dit qu’elle est habilitée à l’assister par délégation. C’est-à-dire que le médecin en question est responsable légalement de celle-ci.  « Aucun chirurgien ou médecin n’est capable de faire tout de bout en bout et seul », explique Assaf Bendavid, Directeur Technique chez The Clinic. « En revanche, il a tout intérêt à s’entourer d’une équipe experte, autrement dit expérimentée en matière de greffe de cheveux afin de garantir un travail réalisé dans les règles de l’art et un résultat à la hauteur des attentes du patient », précise-t-il. 

Car, en matière de greffe, il n’existe pas de certification ni de diplôme officiel. Sur les épaules du médecin repose donc les capacités et le bienfondé du personnel à qui il fait appel afin de satisfaire son patient. 

C’est donc toute sa réputation qui est mise en cause ! 

Greffe de cheveux : transparence et expertise avant tout

Chez THE CLINIC, nous avons fait le choix de travailler avec un personnel expert en matière de greffe de cheveux et fait celui de la transparence. 

>> A lire : Comment choisir la bonne clinique de greffe de cheveux ?

Le nom du chirurgien opérant chez THE CLINIC est clairement communiqué et indiqué à nos patients sur les documents et nos infirmier(e)s sont également formé(e)s au minimum pendant un an sur la greffe capillaire avant de pouvoir toucher un patient.

Qui dit transparence dit aussi que lorsque vous posez une question, même pendant votre rendez-vous d’information ou la consultation, la personne qui vous reçoit doit y répondre de manière claire.

Conclusion ? Gare aux arguments marketing ! Seuls le cadre légal, les compétences et l’expertise du personnel, chirurgien inclus et la transparence comptent en matière de greffe capillaire.

**

Si vous avez des questions ou souhaitez prendre rendez-vous pour un rendez-vous d’information, l’équipe de THE CLINIC se tient à votre disposition.

Articles similaires

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

×

Powered by WhatsApp Chat

× Comment puis-je vous aider ?