fr58 Boulevard Emile Augier, 75116 Paris | Lun-ven, 9:00-20:00 | 01 53 700 800
Lille: 03 72 830 120 | Belgique: +32 25887719|contact@the-clinic.fr

Greffe de cheveux : faut-il être riche et célèbre pour avoir de bons résultats ?

The Clinic > Actualités > Greffe de cheveux : faut-il être riche et célèbre pour avoir de bons résultats ?

La greffe de cheveux de Florent Pagny, le journaliste Yves Calvi ou le chanteur Matt Pokora…Les implants de Cyril Lignac, Jean Dujardin ou encore la greffe capillaire de Marc-Olivier Fogiel

Depuis que la greffe de cheveux n’est plus un tabou et que les célébrités en parlent – presque toutes – librement, et arborent pour la plupart des résultats réussis, vous vous êtes très probablement dit “c’est normal, ces gens ont de l’argent ! Facile d’avoir de bons résultats !”. 

Faut-il être une star – et donc être riche ou payer le prix fort – pour avoir de beaux résultats en matière de greffe de cheveux ? Payez plus cher est-il un gage de réussite de votre intervention de restauration capillaire ?

La réponse est…non. 

#1 Parce que le prix d’une greffe ne dépend pas de votre porte-monnaie, ni de votre statut

Le tarif d’une greffe de cheveux ne dépend pas de l’argent que vous pouvez dépenser. Non, le coût d’une greffe de cheveux est fonction de plusieurs critères, qui sont…les mêmes pour tout le monde !

A savoir : 

  1. Du nombre de greffons à extraire et réimplanter, ou, plus simplement du temps que l’on va devoir passer sur votre tête pour réaliser la greffe dans son intégralité, 
  2. De l’expérience des équipes (une équipe d’experts coûte plus cher, car elle est mieux payée) et de leur formation vis-à-vis de la technique utilisée, 
  3. Des conditions de l’intervention : si elle se déroule en bloc opératoire ou salle classique de consultation, le bloc opératoire ayant un coût supérieur dû à l’immobilisation de la pièce, sa stérilisation, etc.

Ainsi, si les tarifs des implants de cheveux peuvent varier légèrement d’une clinique à une autre, ou d’un chirurgien à un autre, il y a bel et bien une moyenne qui est à peu près la même partout. Et qui est d’ailleurs plutôt stable depuis quelques années en France.

Vous êtes témoin de tarifs très bas ? Méfiance…un prix trop bas est souvent synonyme de pratiques peu légales et d’un manque de sérieux. 

Quant aux greffes “de luxe”, leur tarif n’a souvent rien à voir avec l’expérience et le savoir-faire, mais se justifie par des “plus”, bien souvent liés à un positionnement haut de gamme : un plateau repas, une chambre individuelle, etc. Des critères qui n’ont rien à voir avec l’expertise du praticien et de l’équipe.

#2 C’est la génétique qui fait la différence

Que vous soyez Monsieur ou Madame Toutlemonde ou un joueur de foot mondialement connu, vous êtes un être humain doté d’une zone donneuse, plus ou moins dense et de bonne qualité

Cette zone précieuse est celle dans laquelle on va venir extraire les follicules pileux sains pour le réimplanter dans les zones dégarnies. Votre statut ou votre argent n’ont pas grand-chose à voir là-dedans ; la génétique, oui ! 

Il faut aussi savoir qu’un homme sur 2 est touché par la calvitie à 50 ans, et que cette pathologie du cuir chevelu n’épargne ni les riches, ni les moins riches. 

En fonction de votre zone donneuse, de l’évolution de votre calvitie et de son stade d’avancement, votre chirurgien pourra évaluer le nombre de greffons nécessaires pour recouvrir les zones chauves et vous proposera un plan de traitement sur le long terme.

En effet, il n’est pas rare de devoir avoir recours à plusieurs greffes de cheveux au cours d’une vie : non seulement car extraire trop de greffons d’un coup peut empêcher une bonne cicatrisation de la zone de prélèvement, mais également parce que la greffe de cheveux ne vous guérit pas de la calvitie. Les cheveux touchés par la maladie encore présents sur votre tête lors de votre intervention vont continuer à tomber. 

#3 Nous sommes tou.te.s égaux face à la souffrance

Ce qui veut dire que lorsque quelque chose nous fait souffrir – comme perdre ses cheveux – et entame vraiment l’estime que l’on a de nous-même, on est prêt à mettre le prix. Un prix qui ne parait pas disproportionné par rapport à la satisfaction que l’on en retire. 

Un homme chauve peut très bien vivre avec une calvitie : forcément pour lui, payer plusieurs milliers d’euros pour avoir de nouveaux cheveux peut paraitre inconcevable. Mais la plupart des hommes et des femmes qui ont eu recours à une greffe capillaire ne le regrettent pas ! Ce n’est pas le prix qui fait et qui doit faire office de critère, mais bien dans quelles mains vous remettez la responsabilité de votre apparence : choisir la bonne clinique est donc essentielle pour obtenir un résultat qui donne entière satisfaction.

Alors, bien sûr, vous vous dites “5000€ pour une célébrité, ce n’est pas grand-chose ». C’est vrai que ce budget ne représente pas la même chose pour tout le monde. Il est certes plus “facile” de se payer des implants capillaires quand on est a les moyens et/ou quand on est célèbre, mais cela n’a aucun impact sur le résultat.

En prime, sachez que même les plus fortunés tentent parfois de négocier !

Vous avez des questions concernant votre chute de cheveux et la greffe capillaire ? Contactez l’équipe de The Clinic pour un rendez-vous d’information.

Articles similaires

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.