58 Boulevard Emile Augier, 75116 Paris | Lun-ven, 9:00-20:00
01 53 700 800 | Belgique: +32 25887719 | contact@the-clinic.fr

Focus sur le cheveu : la kératine

Connaissez-vous vraiment vos cheveux ? De quoi sont-ils constitués ?  Certains pensent – à tort – que les cheveux ne sont que des cellules mortes, qui ont très peu à voir avec le reste de notre corps. Pourtant, comprendre de quoi sont faits vos cheveux vous aidera à mieux en prendre soin. Focus sur l’un de ses composants essentiels : la kératine.

Les cheveux sont un élément clé de la pilosité humaine, et, il faut l’avouer, contribuent de manière significative à notre apparence ! Quelque part, les cheveux sont synonymes de vie, de mouvement, de sensualité.  Ils ont, chez la femme mais chez l’homme aussi, quelque chose de fascinant. On les coiffe, on les taille, on les veut forts, brillants et en bonne santé…un peu comme nous ! On comprend alors mieux pourquoi la chute de cheveux peut être si difficile à vivre, et ce pour les deux sexes.

De quoi sont composés exactement nos cheveux ?

 Les protéines, qui sont les principales composantes des structures de toutes les cellules du corps humain, sont aussi le principal constituant des cheveux. L’une d’entre elles, la kératine, est certainement la plus importante de ces protéines.

Kératine et cheveux

Les cheveux humains sont ainsi composés à 95% de kératine, une protéine que l’on retrouve également dans nos ongles (mains, pieds) et dans la peau. Selon la partie du corps où elle se trouve, elle va se comporter et se présenter différemment. Protéine vitale pour nos cheveux, la kératine est ici formée par des molécules d’acides aminés liées entre elles, dont la cystéine (qui compose la cystine), par ce qu’on appelle un pont disulfure de cystéine. Compliqué ? Plus simplement, sachez que le nombre et l’emplacement de ces “ponts” donnent aux cheveux leur forme et en assure également la cohésion : bouclée, frisée, lisse, etc. Quand on réalise une permanente ou un lissage, on déclenche des réactions chimiques qui vont modifier ces structures. Par ailleurs, certains acides aminés dits essentiels ne sont pas produits par notre organisme, et c’est par le biais de notre alimentation que l’on peut en apporter à ce dernier.  Voilà pourquoi manger équilibré et avoir une bonne hygiène de vie contribue à la beauté de nos cheveux.

Comment est fait un cheveu ?

Les cheveux se composent en fait de deux structures distinctes : la tige du cheveu et le follicule pileux. Attardons-nous sur sa partie visible, la tige.

La tige du cheveu est la partie filamenteuse dure qui s’étend de la surface de la peau jusqu’aux pointes. C’est la partie qui nous préoccupe souvent le plus ! Bien qu’aucune chevelure ne se ressemble (couleur, forme, texture, etc.), les cheveux ont pourtant tous la même structure. La tige capillaire est composée de kératine, qui permet notamment d’imperméabiliser le cheveu et de le protéger, et elle est formée de trois couches distinctes. De l’extérieur vers l’intérieur, on distingue : la cuticule, le cortex et la moelle épinière. 

  • La moelle (ou canal médullaire)

La partie centrale du cheveu, composé de cellules formant un canal.

  • Le cortex

Il s’agit d’une couche de kératine dure qui entoure la moelle. C’est une partie hautement structurée et organisée qui confère aux cheveux leur incroyable résistance, leur souplesse et leur élasticité. Les cellules du cortex produisent la mélanine, ce pigment qui détermine la couleur des cheveux.

  • La cuticule

La cuticule est une couche protectrice qui donne également aux cheveux leur brillance.  Sa structure en cellule en forme d’écaille empilée les unes sur les autres est assez complexe et extrêmement riche en kératine, et contient également une certaine quantité de mélanine. Elle est également recouverte d’une seule couche de lipide qui permet aux fibres capillaires de repousser l’eau. Lorsqu’on a les cheveux abîmés, c’est la cuticule qui trinque : elle devient irrégulière et laisse le cortex plus ou moins apparent, ce qui occasionne des dommages sur la fibre.

La kératinisation

La croissance des cheveux débute à partir des follicules pileux, ces petites “poches” que l’on extrait et qu’on réimplante dans le cadre d’une greffe de cheveux et situés sous la peau. La racine, ou bulbe, est la partie du cheveu qui se situe dans le follicule. La kératinisation est le processus qui entraine la poussée du ou des cheveux en dehors du follicule pileux, là où ils prennent naissance. Ce processus est nécessaire pour faire apparaître les cheveux tels que nous les connaissons lorsqu’ils émergent de notre cuir chevelu ! Il garantit que lorsque le cheveu sort de la peau, il soit suffisamment rempli de protéines fibreuses (kératine). Ce phénomène fait partie intégrante du cycle pilaire : croissance (phase anagène), régression (phase catagène) puis repos et chute (télogène).

Blindage capillaire : la kératine en cosmétique

L’origine de la kératine dans les produits cosmétiques capillaires peut être animale (dérivée de déchets kératiniques d’animaux de type coquilles d’œufs, laine, cornes, sabots…) ou végétale (blé, soja, etc.). Étant donné que la kératine est la composante structurelle des cheveux, de nombreux compléments alimentaires, produits et traitements à la kératine pourraient aider à renforcer les cheveux et à les rendre plus sains, plus brillants.

La kératine rendrait les cheveux plus lisses et plus faciles à coiffer. Mais les résultats varient considérablement selon la qualité de vos cheveux au départ, s’ils sont très abîmés par exemple, quelle est leur épaisseur et surtout, quel type de traitement à la kératine vous utilisez.

Un traitement bien connu est la technique du “blindage capillaire”, un soin professionnel réalisé chez le coiffeur qui permet de récupérer un cheveu endommagé. Cette technique, proche du lissage brésilien, va reconstituer en profondeur la fibre grâce à des apports massifs en nutriments réparateurs et régénère les cuticules.

Les traitements médico-esthétique ayant fait leur preuve

Bien souvent, ces traitements améliorent visuellement le cheveu, mais n’éliminent pas la source du “problème”. Si vos cheveux sont ternes, fatigués, fins et abîmés, il faut peut-être chercher du côté de certaines carences (en fer par exemple), un dérèglement hormonal, etc. Votre dermatologue pourra ainsi vous proposer des traitements médicaux adaptés.

Enfin, si tout va bien de ce côté-là, et si vos cheveux manquent encore de peps, il faut les nourrir de l’intérieur en leur apportant les nutriments dont ils ont besoin.

The Clinic propose des séances de mésothérapie capillaire qui consiste à injecter au niveau du cuir chevelu un cocktail revitalisant gorgé en vitamines, minéraux, peptides et biotine et dont la composition est toujours personnalisée en fonction de vos besoins.

Les résultats ne sont pas immédiats, c’est un peu comme le sport (!), mais au fur et à mesure, on note réellement une amélioration de la chevelure : elle est plus saine, plus brillante, voire plus dense. Le protocole – non invasif – est généralement de 4 séances espacées de 2 semaines, à renouveler tous les ans par exemple.

Intéressé(e) par des séances de mésothérapie capillaire chez THE CLINIC ? Notre équipe médicale est à votre écoute : prenez rendez-vous pour une consultation et un devis personnalisé.

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.