fr58 Boulevard Emile Augier, 75116 Paris | Lun-ven, 9:00-20:00 | 01 53 700 800

Clonage cheveux : c’est pour quand ? 

The Clinic > Actualités > Clonage cheveux : c’est pour quand ? 

A en croire les forums et ce qui se dit sur le clonage capillaire sur Wikipédia, des recherches prometteuses permettraient de mettre fin à la calvitie grâce à la médecine régénérative d’ici une dizaine d’années, et plus précisément d’ici à 2028. Mais est-ce bien vrai ?

The Clinic fait le point sur les solutions efficaces en matière de calvitie et le clonage de cheveux.

Est-il vraiment raisonnable d’imaginer que cette révolution capillaire arrive bientôt en France ?

Le clonage cheveux en 2022 : où en sommes-nous ? 

« Peut-on faire pousser un cheveu ? » C’est la question qu’on nous pose souvent chez The Clinic.

Car le clonage de cheveux fait rêver !

Imaginez le soulagement pour tous les hommes et toutes les femmes qui souffrent de calvitie et qui entreprennent de réaliser une greffe de cheveux : plus de problème de zone donneuse ! Mais où en est la Recherche ? 

De nombreuses essais et études scientifiques ont été réalisées en matière de clonage de cheveux.  

On sait que les chercheurs sont capables aujourd’hui d’isoler les cellules souches responsables de la formation des cheveux – les cellules germinatives de la papille dermique -, de les extraire et de les cultiver en laboratoire, pour ensuite les reproduire et les réimplanter dans le cuir chevelu.

Le clonage semble certes être une option prometteuse pour pouvoir faire pousser de nouveaux cheveux et surtout offrir une solution radicale contre la perte de cheveux, mais son développement n’est parfois pas suffisant et les avancées scientifiques piétinent… En témoigne notamment les recherches réalisées par la société Intercytex, prometteuses, mais que les scientifiques ont dû finalement abandonner en phase III. 

La dernière expérience significative en date a été réalisée en 2018 par une équipe de chercheur de l’université de Yokohama, au Japon, et elle a fait beaucoup parler d’elle. Dirigée par le professeur Junji Fukuda, l’équipe a réussi à cultiver 5 000 germes de follicules pileux en quelques jours seulement

Clonage capillaire 2028, vraiment ? 

C’est ce qu’espéraient à l’époque les chercheurs en question, mais pas forcément ce qui s’est passé. Si ces résultats étaient (très) prometteurs, ils ont été atteints in vitro et à partir d’un mélange de cellules humaines et d’épiderme de souris.

En 2018, rien n’avait encore été testé sur les humains, et ces tests n’étaient pas envisagés avant 5 ans, soit, pas avant 2023, pour une mise sur le marché en 2028…si tout se passe bien.

Les phases de recherches prennent du temps, et beaucoup d’incertitudes demeurent.

Pour le moment, il n’y a pas eu d’actualités ni de nouvelles particulières concernant le clonage capillaire…

Les banques de follicule pileux : c’est quoi ? 

Des nouveaux cheveux grâce au clonage, ce n’est donc pas pour tout de suite. Sûrement l’une des raisons qui pousse certaines entités à congeler vos follicules pileux en bonne santé.

Ce qu’on nomme des « banques de follicules pileux » proposent d’en cryogéniser une centaine. Ainsi, leur activité est “suspendue » et ils ne vieillissent pas mais conservent une activité cellulaire élevée. Pouvant être réquisitionnés par le patient à tout moment (ils restent votre propriété), ils serviront lorsque des traitements de thérapie régénérative verront le jour.

Seulement, ces banques n’existent pas en France, et la législation en la matière ne changera peut-être pas d’ici quelques années.

Les traitements actuels contre la calvitie 

Rien qu’en France, c’est plus de 10 millions d’hommes qui souffrent d’alopécie androgénétique, cette pathologie d’origine à la fois hormonale et génétique qui emballe le cycle pilaire et met le crâne à nu.

La calvitie, son nom commun, est à l’origine de nombreux complexes.

S’il existe des techniques pour lutter contre la calvitie et même retrouver une chevelure plus dense, il n’existe aujourd’hui aucun remède. 

Parmi les solutions disponibles sur le marché et qui ont prouvé leur efficacité contre l’alopécie, on retrouve : 

  • Le minoxidil, une solution topique (mousse ou liquide) qui entraine une vasodilatation des vaisseaux sanguins et stimule la croissance des cheveux tout en retardant leur chute ; 
  • Le finastéride, un médicament oral qui agit directement sur la DHT, responsable de l’emballement du cycle et qui ralentit la chute. 
  • Les injections de PRP dans le cuir chevelu qui vont stimuler directement les cellules souches des bulbes pileux ; 
  • La mésothérapie capillaire et les injections de peptides pour entretenir la chevelure ; 
  • La greffe de cheveux FUE, qui consistent à prélever des follicules sains dans la zone donneuse et à les réimplanter dans les zones chauves ou clairsemées. La FUE est aujourd’hui la technique de greffe capillaire la plus efficace et qui donnent les résultats les plus naturels. 

Si vous perdez vos cheveux, il est nécessaire de vous rendre chez un docteur en premier lieu. Il pourra analyser les causes de votre chute de cheveux et prodiguer les traitements appropriés. 

Ensuite, faites confiance aux experts de The Clinic pour vous proposer des solutions qui marchent. 

Et soyez certains que dès que de nouveaux traitements arriveront sur le marché, nous serons parmi les premiers à vous mettre au courant ! 

Articles similaires

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

×

Hello!

Click one of our contacts below to chat on WhatsApp

× Comment puis-je vous aider ?