fr58 Boulevard Emile Augier, 75116 Paris | Lun-ven, 9:00-20:00 | 01 53 700 800
Lille: 03 72 830 120 | Belgique: +32 25887719|contact@the-clinic.fr

Implants de cheveux synthétiques : que savoir ?

The Clinic > Actualités > Implants de cheveux synthétiques : que savoir ?

En matière de solutions durables contre la calvitie chez l’homme comme chez la femme, on connait bien la greffe de cheveux. En revanche, on parle rarement des implants de cheveux en fibre synthétique ! Pourtant, dans certains cas, la greffe de cheveux synthétiques peut être une alternative intéressante. 

Nous faisons le point sur Biofibre et Hairstetics, les deux solutions disponibles aujourd’hui sur le marché des implants capillaires synthétiques et que nous utilisons chez THE CLINIC

Biofibre vs Hairstetics : deux solutions différentes

#1 Deux méthodes différentes 

Nos patients et patientes croient souvent que Biofibre est le nom du procédé (qui s’opposerait aux implants artificiels) et Hairstetics, une marque. 

Ce n’est pas le cas : ce sont deux sociétés différentes – l’une Italienne pour Biofibre et Israélienne pour Hairstetics – et, si elles proposent toutes deux des implants de cheveux synthétiques, ceux-ci n’ont pas les mêmes propriétés.

Les deux noms ont révolutionné le domaine de l’implantation de cheveux artificiels ; Hairstetics est d’ailleurs lauréat du 1er prix en tant que start-up innovante, décerné lors du dernier congrès IMCAS en juin 2021. 

#2 Un système d’attache qui n’est pas le même

Les cheveux artificiels Biofibre s’implantent à l’aide d’un système d’accroche créant un nœud coulant, et un par un. Chaque implant équivaut à un seul cheveu.

Le système d’accroche Hairstetics diffère, il s’agit d’un petit pistolet d’une extrême finesse, reproduisant un follicule pileux et disposant de plusieurs cheveux en fibre synthétique, en l’occurrence 12, placés en quinconce. 

Les deux systèmes sont très fins et les différences entre eux sont à peine perceptibles à l’œil nu, de l’ordre d’1/100ème de millimètres.  

#3 Des retouches plus ou moins fréquentes

Il faut savoir qu’un implant capillaire artificiel finit par tomber et que cette intervention nécessitera forcément des retouches. 

Avec le recul, il apparait qu’avec Biofibre environs 10 à 15% des cheveux tombent contre 5% à 10% chez Hairstetics. 

Dans tous les cas, des retouches tous les deux ou cinq ans sont à prévoir. 

A qui s’adresse la greffe de cheveux artificiels type Biofibre ou Hairstetics ?

Pour réaliser une greffe de cheveux classique, il est impératif d’avoir une zone donneuse suffisamment fournie pour y extraire vos cheveux sains et insensibles à la calvitie et les réimplanter sur les zones dégarnies. 

Il arrive que certains hommes, mais aussi – et plus souvent – des femmes, n’aient pas suffisamment de cheveux dans cette zone, rendant une greffe capillaire impossible.

Aussi la greffe de cheveux avec Biofibre et/ou Hairstetics s’adresse-t-elle aux personnes dont la zone donneuse est trop pauvre, et aussi aux femmes qui souffrent d’alopécie diffuse.

Enfin, cette nouvelle technique de greffe de cheveux peut aussi convenir aux personnes qui n’osent pas faire le choix d’implants capillaire avec la méthode FUE ou FUT

Biofibre vs Hairstetics : Que choisir ? 

Chez THE CLINIC, nous privilégions BioFibre pour implanter sur des zones clés et visibles telles que la ligne capillaire, les tempes, pour un résultat esthétiquement naturel, et Hairstetics pour créer de la densité (ou “remplissage”). Aussi est-il possible d’associer les deux procédés.

Implantation de cheveux artificiels : avant l’intervention

Chez THE CLINIC, et ce afin d’écarter tout risque d’inflammation et/ou de rejet, nous réalisons systématiquement un test avec l’implantation d’une cinquantaine de cheveux. 

En parallèle, nous prescrivons un traitement antibiotique cutané au patient ou à la patiente pendant une semaine, accompagné d’une fiche de recommandations.

Ensuite, on patiente 4 à 6 semaines pour s’assurer qu’il n’y aucune réaction cutanée ou d’inflammation. Si tel est le cas, la greffe avec Biofibre et/ou Hairstetics peut être envisagée sereinement.

Enfin, THE CLINIC a mis en place un protocole préopératoire spécifique et exigeant. Il est réalisé par nos soins, au cabinet, dans des conditions stériles de bloc opératoire

La procédure de greffe de cheveux artificiels ne nécessite donc pas de préparation particulière de la part du patient et il n’y a pas non plus de rasage.

Greffe de cheveux synthétiques : l’intervention

Elle se déroule sous anesthésie locale, et sa durée dépend de la technique utilisée : BioFibre ou Hairstestics. 

Comme Biofibre est une technique d’implantation cheveux par cheveux, un par un, elle prend naturellement plus de temps. La greffe Hairstetics, de par son système d’accroche muni de 12 cheveux, est plus rapide. 

Comptez donc entre 2h et 2h30 pour la technique Biofibre, et seulement 15 à 20 minutes pour Hairstetics, pour une moyenne de 800 cheveux. 

Pourquoi une greffe de cheveux synthétiques ne dépasse pas les 800 cheveux implantés ?

Pour une raison simple : plus l’on implante proche des cheveux synthétiques, plus on augmente le risque d’inflammation pendant le processus de cicatrisation. 

Aussi si l’alopécie est ciblée, une séance peut suffire. Si l’alopécie est diffuse, il va falloir revenir pour d’autres séances après cicatrisation complète pour que la couverture soit suffisante. 

En tant qu’expert du cheveu et de solutions contre la calvitie, THE CLINIC sera à même de vous recommander ou non la greffe de cheveux artificiel. 

Greffe de cheveux artificiels : un résultat immédiat & naturel

C’est l’un des avantages indiscutables de la greffe de cheveux synthétiques : elle offre un résultat immédiat. Si en plus, c’est la technique Hairstetics qui a été choisie, alors la procédure est ultra-rapide et surtout indétectable : vous pouvez réellement reprendre vos activités normales juste après, comme aller au travail par exemple. 

On peut ressentir de légers picotements, mais les suites sont extrêmement simples.

Combien coute une greffe de cheveux synthétiques ?

Vous l’aurez compris, du fait que les cheveux synthétiques tombent, et qu’on ne peut pas implanter beaucoup de cheveux en une seule fois, une greffe de cheveux synthétique nécessite de revenir. 

Cette procédure a un coût, et la greffe de cheveux artificiel nécessite donc un budget conséquent. Il est en fonction des quantités de cheveux dont le ou la patient(e) a besoin.

> L’équipe de THE CLINIC qui pourra vous recommander ou non cette procédure en fonction de votre cas et de votre budget. D’autres solutions existent pour lutter contre/camoufler la perte de cheveux telles que l’association PRP + Mésothérapie et médicaments, mais également la trichopigmentation du cuir chevelu, une autre technique appréciée des femmes souffrant d’alopécie diffuse.

Greffe de cheveux synthétiques : l’entretien

Les cheveux sont proposés dans une gamme de coloris extrêmement étendue, qu’on peut également combiner entre eux pour créer du relief capillaire, un effet mèches ou balayage. 

Il est possible de réaliser des colorations, mais pas de changer la couleur du cheveu synthétique. On peut néanmoins noter une perte de brillance au fur et à mesure.

Mis à part le fer à lisser, il n’y a pas de restrictions. 

Attention toutefois : cela peut parait étranger à répéter, mais, les cheveux ne poussent pas ! Si vous les coupez, vous gardez cette coupe de cheveux. 

Vous souhaitez plus de renseignements sur la greffe de cheveux artificiels Biofibre ou Hairstetics à Paris ? Contactez l’équipe de THE CLINIC pour un rendez-vous d’information.

Articles similaires

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.