fr107 Rue de la Pompe, 75116 PARIS | Lun-ven, 9:00-20:00
01 53 700 800 | Belgique: +32 25887719 | contact@the-clinic.fr

Alimentation et perte de cheveux, y a t-il un lien ?

La calvitie est un mal qui peut être à l’origine d’un bon nombre de complexes. Parfois difficile à vivre, surtout quand elle est précoce, elle touche surtout les hommes. Aujourd’hui, on identifie plusieurs raisons qui peuvent expliquer une calvitie, comme une trop grande présence d’hormones mâles qui accélèrent le cycle de vie du cheveu, par exemple. Mais il existe d’autres raisons derrière la perte de cheveux : c’est le cas de l’alimentation, par exemple.

Comment l’alimentation et la perte de cheveux sont-elles liées ?

Alimentation et perte de cheveux sont, en réalité, indubitablement liées pour une raison très simple. Les cheveux sont tout simplement le reflet flagrant de notre mode de vie. Ainsi, lorsque l’on est malade, stressé ou encore fatigué, cela se voit immédiatement sur la chevelure. C’est donc en toute logique que les mauvaises habitudes alimentaires se ressentent sur la santé du cheveu. 

Bien manger permet en effet de préserver la souplesse et la vitalité des cheveux. Ce ne sont pas seulement les shampoings que l’on voit dans les publicités qui peuvent rentre une chevelure belle. Consommer un aliment riche en zinc ou de la vitamine b6 pour cheveux permet donc de lutter contre la chute des cheveux de manière efficace.

Avoir une alimentation équilibrée, favoriser les aliments riches en acides aminés soufrés, comme la viande ou le poisson, mais aussi les vitamines B PP, sont des habitudes qui permettent de lutter contre la calvitie.

Qu’est-ce qu’une bonne alimentation ?

Si l’on veut éviter d’avoir à subir une importante perte de cheveux, il faut savoir que c’est aussi dans l’assiette que cela se passe. Il est donc logique de se mettre à la recherche d’un aliment bon pour les cheveux. Il en existe de toutes sortes, et s’ils sont mis régulièrement dans les assiettes, ils favorisent la bonne santé des follicules pileux, mais aussi la pousse des cheveux. 

La première règle pour prendre soin de ses cheveux est donc d’éviter d’adopter une mauvaise alimentation, car cela se ressentira tout de suite. Au contraire, on prend soin de son assiette et on se concentre sur des aliments sains. La kératine est composée de vitamines, de minéraux, et d’acides aminés soufrés. Ils permettent donc de stimuler la repousse capillaire. Les aliments riches en magnésium, en fer, en zinc, en vitamines A et B et en antioxydants sont également à privilégier.

Quels sont les aliments à privilégier ?

Parmi les aliments les plus efficaces pour lutter contre la chute des cheveux, on trouve immanquablement le jaune d’oeuf. Il est riche en vitamines A et B, mais aussi en zinc et en protéines. Il ne se contente pas de fortifier les cheveux, mais il en stimule aussi la pousse. 

Les bananes font partie des fruits à privilégier. En effet, elles contiennet du zinc, qui participe à la formation des protéines et prévient la perte des cheveux. Mais les bananes contiennent aussi du magnésium, qui a pour effet de fortifier les cheveux, sans compter la biotine, qui favorise la repousse. 

Les noisettes ont l’avantage d’être antioxydantes, de contenir beaucoup de fer, mais aussi de magnésium, de vitamine B et de zinc. On peut la consommer avec des aliments qui sont riches en vitamine C afin de décupler ses pouvoirs. 

Les kiwis sont connus pour aider l’organisme à produire du collagène, qui favorise l’assimilation du fer et qui est un élément essentiel si l’on veut avoir des cheveux en bonne santé. Les kiwis sont aussi riches en antioxydants et en vitamine C. Il ne faut donc pas hésiter à en consommer dès que l’occasion se présente !

Les céréales complètes ne doivent pas non plus être en reste. Le pain aux céréales ou encore les pâtes complètes permettent d’apporter non seulement des fibres insolubles, mais aussi de la vitamine B et de l’acide folique. 

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.