107 Rue de la Pompe, 75116 PARIS | Lun-ven, 9:00-20:00
01 53 700 800 | Belgique: +32 25887719 | contact@the-clinic.fr

A qui s’adresse la greffe de cheveux ?

Aujourd’hui, de nombreuses méthodes permettent de lutter contre la chute de cheveux. Nous pouvons citer, par exemple, la prise de certains médicaments, ou encore l’adoption d’une meilleure hygiène de vie, afin de limiter les facteurs aggravant de la perte des cheveux. Néanmoins, la solution la plus efficace pour retrouver une chevelure fournie réside dans la greffe de cheveux. Mais alors, qui peut en profiter ? À qui se destine cette intervention ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la greffe cheveux n’est pas exclusivement réservée aux hommes. C’est ce que nous vous proposons de découvrir.

La perte de cheveux : un problème exclusivement masculin ?

Force est de constater que la perte des cheveux, un phénomène désigné sous le nom de calvitie, touche particulièrement les hommes. L’origine de la chute capillaire réside dans une surproduction d’hormones mâles, qui accélèrent le rythme de vie du cheveu et engendre sa chute. Ce phénomène est irréversible et bien souvent héréditaire. En d’autres termes, il se transmet de père en fils.

La chute de cheveux chez l’homme apparaît vers l’âge de 40 ans. Néanmoins, il est possible de constater ce phénomène chez des individus bien plus jeunes. En effet, il n’est pas rare de croiser des patients d’une vingtaine d’années, souffrant de calvitie.

Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la chute de cheveux ne touche pas uniquement la gent masculine. C’est vrai, une petite minorité de femmes connaît également ce problème qui, là encore, est causé par un bouleversement dans la production des hormones androgènes. On reconnaît aisément la chute des cheveux irréversible chez la femme : celle-ci s’accompagne d’une modification de la nature des fibres capillaires, qui deviennent plus fines, et touche principalement le dessus, ainsi que les côtés de la tête.

Nous allons le voir, la greffe de cheveux peut être envisagée par toutes les personnes souffrant de calvitie.

La greffe de cheveux, pour les personnes souffrant de calvitie naissance

La greffe de cheveux a profité ces dernières années d’innovations majeures. Nous pouvons citer, par exemple, le Punch Hybride ou encore le robot Artas, permettant de limiter efficacement les conséquences post-opératoires, ainsi que la douleur inhérente au traitement. Aussi, la greffe de cheveux peut être envisagée par toutes les personnes souffrant de calvitie, même lorsque le phénomène est peu étendu. C’est vrai, une perte de cheveux naissante peut être traitée efficacement, grâce à la méthode FUE, pour Follicular Unit Extraction.

Moins invasive, cette méthode de greffe implique de raser la zone donneuse, pour ensuite implanter les greffons prélevés au niveau des zones dégarnies. Les résultats sont très satisfaisants et, en l’espace de 9 mois seulement, il est possible de retrouver une chevelure dense.

La greffe de cheveux, pour les personnes chez qui la calvitie est déjà installée

Lorsque la perte de cheveux touche une grande partie du cuir chevelu, c’est la méthode de la FUT, pour Follicular Unit Transplantation, qui doit être envisagée. Celle-ci nécessite de prélever une partie du scalp (généralement à l’arrière de la tête), pour y extraire des greffons. Plus invasive, cette greffe nécessite de réaliser une cicatrice. Néanmoins, comme pour la FUE, les résultats sont visibles rapidement et particulièrement satisfaisants.

Pour connaître la méthode de greffe la plus adaptée, nous vous encourageons à consulter un spécialiste de notre clinique.

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.