fr51 avenue Bugeaud, 75116 PARIS | Lun-ven, 9:00-20:00

Qu’est ce que l’alopécie par traction ?

Qu’est ce que la calvitie par traction ?

La calvitie par traction, encore appelée alopécie de traction, est un dégarnissement progressif du cuir chevelu. Le cheveu très frisé ou crépu est particulièrement concerné par cette affection disgracieuse qui fait perdre à la personne qui la subit la confiance en soi. Tout d’abord le cheveu afro est très fragile et nécessite un taux d’humidité conséquent, ce qui n’est pas toujours le cas dans toutes les régions.

Ensuite les coiffures africaines utilisent beaucoup de techniques qui tirent les cheveux par tressage de nattes serrées qu’on garde plusieurs jours ou pour ramener l’ensemble de la coiffure au sommet du crâne. Les follicules ainsi maintenus ne peuvent plus se régénérer et finissent pas tomber sans se renouveler.

Les cheveux lisses constamment liés ensemble par des queues de cheval ou autre chignons, peuvent subir le même sort si on n’alterne pas assez souvent le mode de coiffure. Mais il faut savoir qu’en dehors de ces causes résultant d’une trop grande traction sur les cheveux, l’alopécie peut avoir des causes internes comme une carence en fer ou en vitamine E et qu’elle peut aussi être la conséquence d’une prise de médicaments mal tolérés. D’où la nécessité absolue de consulter avant toute démarche pour remédier à ce problème handicapant un dermatologue qui va procéder à des test de laboratoire et va aussi examiner le cuir chevelu avec attention.

Quels remèdes contre la calvitie par traction ?

Dès l’apparition des premiers symptômes, il faut passer à l’action. L’alopécie de traction s’installe assez vite si on ne réagit pas. Il faut commencer à bannir les coiffures qui tirent et maintiennent les cheveux ensemble, ou au moins alterner régulièrement ces coiffures si l’on en est un adepte inconditionnel avec d’autres modes de coiffage qui laissent davantage respirer le cuir chevelu.

Dans tous les cas on privilégiera des modes d’attachement plus souples, un chouchou par exemple au lieu d’un élastique, même s’il faut renouveler plus souvent la queue de cheval. Pour les coiffures afro, les plus touchées parce que plus fragiles que les cheveux asiatiques qui sont les plus forts par exemple, les extensions sont souvent très longues et donc très lourdes. Certaines femmes les lavent et augmentent ainsi encore leur poids qui va encore plus tirer les cheveux. Celles qui ne veulent s’en passer devront les choisir plus courtes pour éviter la progression de la calvitie par traction.

Il faudra aussi penser à nourrir et hydrater le cuir chevelu avec des lotions appropriées et des huiles essentielles qui seront appliquées par un massage doux et circulaire sur les zones à traiter mais aussi sur les zones saines de façon préventive. Lorsque toutes ces méthodes seront épuisées sans résultat on pourra toujours songer à une greffe capillaire robotisée qui est maintenant accessible à tous et à toutes, quel que soit le type de cheveu et qui donne d’excellents résultats en peu de temps après une opération sans douleur.