58 Boulevard Emile Augier, 75116 Paris | Lun-ven, 9:00-20:00
01 53 700 800 | Belgique: +32 25887719 | contact@the-clinic.fr

Que faire contre la Calvitie Précoce ?

La calvitie est un mal qui touche surtout les hommes. Les premiers signes apparaissent en général après 35 ou 40, mais peuvent, dans certains cas, se présenter bien plus tôt. On parle alors de calvitie précoce. Qu’est-ce qui explique ce phénomène et quelles sont les solutions envisageables ? Existe-t-il des solutions efficaces contre la calvitie ? C’est ce que nous allons tenter de voir à travers ces quelques lignes.

Qu’est-ce que la calvitie ?

La calvitie est un mal qui apparaît le plus souvent chez les hommes, en général après 35 ans. Il s’agit tout simplement d’une perte de cheveux chez l’homme. Le dégagement est progressif au niveau du front ou encore des tempes. On parle de calvitie précoce lorsque cette dernière apparaît plus tôt, vers 20 ans.

Comment explique-t-on un début de calvitie ? La plupart du temps, elle est héréditaire. Il s’agit en fait d’un excès d’hormones mâles. Cette importante présence d’hormones a pour conséquence l’accélération du cycle de la vie du cheveu, provoquant ainsi sa chute plus rapide. En somme, si le père est chauve, le fils a de grandes chances de l’être également.

Comprendre l’alopécie androgénétique

L’alopécie androgénétique est le nom scientifique de la calvitie, qui désigne la chute des cheveux. Attention : les différentes formes de calvitie ne sont pas des maladies. En effet, elles n’ont aucune incidence sur l’état de santé des patients qui en souffrent.

L’action des hormones sur les follicules pileux et la croissance des cheveux

Comme nous l’avons dit précédemment, l’alopécie androgénétique est d’origine héréditaire et est corrélée à une production excessive d’hormones. En outre, les personnes qui expérimentent le phénomène de chute de cheveux sont généralement plus sensibles aux androgènes, c’est-à-dire aux hormones mâles (la testostérone, par exemple). Celles-ci agissent directement sur le cycle de développement du cheveu.

  • La phase anagène : c’est la période de croissance des cheveux, qui peut durer entre 3 et 5 ans. Le cheveu se développe dans le follicule pileux et possède un calibre normal.
  • La phase catagène : le cheveu arrête de pousser, et se rétracte petit à petit à l’intérieur du follicule.
  • La phase télogène : le cheveu est prêt à être expulsé du follicule pour être remplacé. La phase télogène dure quelques mois et, à terme, le cheveu tombe.

Les chercheurs sont parvenus à affirmer que les androgènes perturbent la phase anagène de la pousse des cheveux, c’est-à-dire le stade de croissance. Ces hormones mâles accélèrent le processus, ce qui engendre la formation de cheveux de calibre inférieur. Ceux-ci sont alors plus fins et plus clairs, donnant ainsi l’impression d’un crâne clairsemé, voire totalement nu. En outre, les androgènes impactent directement le follicule pileux, qui rétrécit pour disparaître ensuite.

Malheureusement, ce problème de perte de cheveux est inévitable et surtout irréversible. En d’autres termes, même la prise de médicaments comme le Finastéride ou le Minoxidil ne peut en venir à bout. Seuls les implants capillaires constituent une solution efficace pour lutter contre la calvitie précoce et ainsi, retrouver une chevelure dense et fournie.

Bon à savoir : même si l’alopécie androgénétique touche principalement les hommes jeunes ou les quadragénaires, certaines femmes peuvent également en souffrir.

L’échelle de Norwood Hamilton, pour mesurer l’évolution de la calvitie

Vous pensez souffrir de calvitie précoce homme ? Dans ce cas, pour faire le point sur votre perte de cheveux, prenez connaissance de l’échelle de Norwood Hamilton. Celle-ci se compose de 12 stades, illustrant les symptômes de ce phénomène. Le premier désigne le début de la calvitie. On constate ensuite le dégarnissement des golfes frontaux, puis du sommet du crâne. Au dernier stade, la ligne de cheveux se trouve à seulement quelques centimètres au-dessus des oreilles. L’échelle de Norwood Hamilton concerne tous les types d’alopécies androgénétiques, même la calvitie précoce.

Quelles sont les autres causes de la calvitie ?

Si on parle le plus souvent de calvitie héréditaire, ce n’est pas le seul facteur qui peut impliquer une chute des cheveux. La calvitie jeune peut aussi s’expliquer par d’autres causes, comme une mauvaise alimentation, un stress prolongé ou encore une angoisse importante. En outre, les patients souffrant de cancer traité par chimiothérapie constatent également la perte de leurs cheveux. D’autres facteurs ont également été mis en lumière. C’est vrai, des carences en vitamines H ou B6 peuvent aussi constituer une calvitie cause. D’autres fois, des shampoings à la composition trop agressive ou des colorations abusives peuvent provoquer la chute des cheveux chez un homme précoce ou non. Une bonne alimentation, ainsi qu’une hygiène de vie de qualité limitent la perte des cheveux, mais participent également à l’amélioration de votre santé.

À noter : la calvitie engendrée par un traitement puissant, par une alimentation non-appropriée, par le stress ou des maladies n’est pas irréversible. En effet, il ne faut pas confondre ce phénomène avec la calvitie précoce ou l’alopécie androgénétique. En d’autres termes, la repousse est parfaitement envisageable et les implants capillaires ne sont pas nécessaires.

Existe-t-il des traitements efficaces ?

Lorsque l’on souhaite avoir une repousse cheveux après une calvitie, il est normal de se pencher sur les différentes solutions qui existent. Lorsque cette dernière n’est pas due à une trop forte présence d’hormones mâles, on peut avoir, par exemple, recours à des traitements médicamenteux. Précédemment, nous avons mentionné le Minoxidil, ainsi que le Finastéride, qui s’avèrent relativement performants en cas de calvitie précoce homme. Mais, pour que cela soit efficace, mieux vaut détecter la calvitie le plus tôt possible, et commencer le traitement en fonction.

La plupart du temps, ces traitements sont à prendre à vie. Ils permettent de ralentir la chute des cheveux, voire, parfois, d’en provoquer la repousse. La gestion du stress et des troubles de l’angoisse peuvent aussi permettre de modérer le phénomène de la perte de cheveux. Cependant, la solution la plus efficace pour retrouver une chevelure fournie réside dans la greffe capillaire. De plus en plus d’hommes chauves y ont recours et plébiscitent cette technique. D’ailleurs, l’implantation de cheveux peut être envisagée, même chez les patients qui souffrent de calvitie précoce ! En effet, cette technique est adaptée à tous les stades de la calvitie.

Qu’en est-il de la greffe capillaire robotisée ?

La greffe capillaire robotisée se place comme une solution extrêmement efficace. En quoi cela consiste ? C’est une technique chirurgicale qui permet de redistribuer les cheveux présents sur les zones qui souffrent de la calvitie. Concrètement, on extrait des follicules pileux à partir d’une zone donneuse, pour les redistribuer ensuite.

L’intervention est rapide et sans douleur, puisque l’on applique une anesthésie locale par mésothérapie. De fines bandelettes permettent ensuite de camoufler les cicatrices le temps nécessaire.

Les robots ARTAS permettent une véritable innovation technologique de ce côté-là. L’intervention est rapide, mais elle peut tout de même durer entre trois et cinq heures en fonction du nombre de greffons qu’il faut implanter. Les avantages de cette technique sont la rapidité, la précision, l’efficacité mais aussi la sécurité. Pour obtenir une repousse de cheveux naturelle, il n’existe pas aujourd’hui de meilleure option que celle-ci. En outre, les effets secondaires de la greffe robotisée sont parfaitement gérables.

Si la calvitie précoce peut être source de nombreux complexes et trouver des causes parfois bien différentes, il existe toutefois des solutions efficaces pour en venir à bout. Perdre ses cheveux n’est pas une fin en soi. Le plus important est de pouvoir détecter la calvitie le plus tôt possible, et d’en déterminer la cause assez rapidement. Ainsi, on peut envisager un traitement adapté et efficace.

Contact
close slider

Formulaire de contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.